Marchés français ouverture 3 h 16 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 784,68
    -79,64 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1906
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    28 708,93
    -389,36 (-1,34 %)
     
  • BTC-EUR

    42 347,24
    +283,92 (+0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 020,60
    +77,43 (+8,21 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

"La junte birmane n’a pas supporté la popularité d’Aung San Suu Kyi"

·2 min de lecture

INTERVIEW - Kei Nemoto, professeur à l’université Sophia à Tokyo, est l’un des meilleurs spécialistes de la Birmanie. Il analyse le coup d’État de lundi.

Challenges: Avez-vous été surpris par le ?

Kei Nemoto: Oui, assez. C’est une grande déception pour l’opinion internationale. Les militaires évoquent des fraudes électorales mais la vraie raison est la popularité . Min Aung Hlaing, l’artisan du coup d’État, un pur militaire, veut revenir à la situation d’avant Aung San, lorsqu’un autre gradé dirigeait le pays. Certes les soldats tenaient les institutions: avec 25% du Parlement automatiquement réservé pour l’armée, la LND ne pouvait pas faire évoluer le pays vers la démocratisation et procéder à une révision constitutionnelle. Mais la popularité d’Aung San est telle qu’elle risquait d’être réélue triomphalement à chaque scrutin et de rendre la position de l’Armée intenable avec le temps.

Quelle est la position du Japon?

Le Japon avait historiquement toujours eu deux fers au feu en Birmanie: un avec la Ligue Nationale pour la Démocratie (LND) d’Aung San Suu Kyi, un avec la junte. Donc quand les deux ont en quelque sorte cohabité à partir de 2016 le gouvernement, les entreprises et la société civile japonais ont pu soutenir le régime birman sans états d’âme. Ils ne se permettaient plus de le critiquer. C’est terminé. Le coup d’État a beaucoup irrité le Japon.

Pensez-vous que la Birmanie peut tomber dans l’orbite de la Chine comme c’est le cas pour le Cambodge?

Certes la Chine est puissante économiquement en Birmanie mais les militaires birmans ont la fibre patriotique et ne tolèrent pas l’ingérence diplomatique ou militaire chinoise. Japonais et Birmans se retrouvent dans leur méfiance vis-à-vis de Pékin.

Beaucoup de commentateurs sont sévères avec Aung San Suu Kyi. Ils l’accusent d’avoir trahi ses idéaux et surtout d’avoir été insensible aux souffrances de la minorité musulmane rohingya, voire d’avoir servi de paravent démocratique à la junte.

Je pense que les conditions de vie des Birmans se sont améliorées ces dernières années. Aung San a apporté beaucoup de probité à la tête du pays. Ses ministres n’acceptaient p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi