Publicité
La bourse ferme dans 7 h 34 min
  • CAC 40

    7 566,20
    -4,61 (-0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 874,75
    -16,71 (-0,34 %)
     
  • Dow Jones

    41 198,08
    +243,60 (+0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,0933
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    2 475,80
    +15,90 (+0,65 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 192,95
    -516,22 (-0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 343,63
    +14,12 (+1,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,66
    +0,81 (+0,98 %)
     
  • DAX

    18 410,42
    -26,88 (-0,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 236,80
    +49,34 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 996,92
    -512,42 (-2,77 %)
     
  • S&P 500

    5 588,27
    -78,93 (-1,39 %)
     
  • Nikkei 225

    40 126,35
    -971,34 (-2,36 %)
     
  • HANG SENG

    17 814,10
    +74,69 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,2998
    -0,0011 (-0,09 %)
     

Julio et Enrique Iglesias : après des années de brouille, père et fils enfin rabibochés ?

Pas de message ou de photo souvenir sur Instagram. Enrique Iglesias n’a pas célébré (publiquement) l’anniversaire de son père, Julio Iglesias, qui a fêté ses 80 ans samedi 23 septembre 2023. Il faut dire que si père et fils ne sont désormais plus brouillés, ils l’ont été pendant de nombreuses années. Et cela a durablement entaché leur relation.

En 1975, à la naissance d’Enrique Iglesias - troisième enfant de Julio Iglesias avec sa première femme Isabel Preysler -, le chanteur espagnol était déjà une star internationale et, par conséquent, un père plutôt absent. Ses concerts, ses tournées et autres évènements le tenaient éloigné de ses enfants et de sa femme la plupart du temps.

Un père absent

Alors qu’Enrique Iglesias n’a que 3 ans, Julio Iglesias et Isabel Preysler décident de divorcer. Enrique est d’abord élevé par sa mère, en Espagne, avec sa sœur Chábeli et son frère Julio Jr, jusqu’à ce qu’il soit contraint de partir vivre aux États-Unis, à Miami, avec son père. Une mesure de sécurité plus qu’un rapprochement familial…

PUBLICITÉ

Image

Julio Iglesias et Isabel Preysler, divorcés depuis 4 ans, à la première communion de leur fils Enrique, en mai 1984 © Bettmann / Getty Images

Son père ayant été enlevé par l’organisation indépendantiste basque ETA au début des années 1980, Julio Iglesias a craint pour la sûreté de sa famille. Enrique Iglesias a donc passé son adolescence auprès de son père, mais, dès qu’il en a eu la po...


Lire la suite sur ParisMatch