Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 696,00
    +789,22 (+1,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 227,08
    +28,51 (+2,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Juliette Binoche en campagne pour « La Passion de Dodin Bouffant » à Saint-Sébastien

Abacapress.com

Saint-Sébastien, sa célèbre « concha », ses bars à tapas et son festival de cinéma. C’est ce soir que l’on connaitra le palmarès de la 71e édition. En attendant que Claire Denis, présidente du jury, ne fasse ses choix, le public espagnol a pu assister vendredi soir à l’avant-première de « La Passion de Dodin Bouffant » de Tran Anh-hung, film qui a obtenu le prix de la mise en scène au Festival de Cannes et qui représentera la France dans la course à l’Oscar du meilleur film étranger.

À lire aussi Oscars : la France choisit « La Passion de Dodin Bouffant » et pas « Anatomie d’une chute »

Car si le Festival de Saint-Sébastien réunit le meilleur du cinéma mondial, ce n’est pas que pour la bonne cause cinéphile : il permet souvent de montrer les films bientôt en campagne pour la célèbre statuette. Ainsi, les festivaliers ont pu découvrir « Le Cercle des neiges » de Juan Antonio Bayona, « Moi, Capitaine » de Matteo Garrone, ou encore « The Zone of Interest » de Jonathan Glazer, trois longs métrages qui figurent parmi les favoris pour une nomination.

À lire aussi « Le Cercle des neiges » de Juan Antonio Bayona : la critique en direct du Festival de Saint-Sébastien

À lire aussi « Moi, capitaine » de Matteo Garrone : la critique en direct du Festival de Saint-Sébastien


Lire la suite sur ParisMatch