Publicité
Marchés français ouverture 4 h 4 min
  • Dow Jones

    39 411,21
    +260,88 (+0,67 %)
     
  • Nasdaq

    17 496,82
    -192,54 (-1,09 %)
     
  • Nikkei 225

    39 001,39
    +196,74 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    18 116,61
    +88,90 (+0,49 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 468,21
    -2 210,97 (-3,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 258,91
    -50,81 (-3,88 %)
     
  • S&P 500

    5 447,87
    -16,75 (-0,31 %)
     

Julien Lepers perd son procès aux prud’hommes

Après avoir été évincé de « Questions pour un champion » en 2016, l’animateur a été débouté ce mercredi 17 mai par les prud’hommes.
Après avoir été évincé de « Questions pour un champion » en 2016, l’animateur a été débouté ce mercredi 17 mai par les prud’hommes.

TÉLÉ - Il estimait avoir été licencié en raison de son âge. Julien Lepers avait été évincé, à 66 ans, du jeu télévisé de France 3 en 2016. En 2017, celui qui a incarné Questions pour un champion pendant 28 ans, avait saisi les prud’hommes de Paris pour réclamer 3,4 millions d’euros d’indemnités de licenciement à FremantleMedia, son employeur. Mais selon les informations du média l’Informé et de puremedias, la star du petit écran a été déboutée ce mercredi 17 mai par la justice.

« La discrimination liée à l’âge n’a pas été reconnue et le licenciement a été jugé justifié » par la cour d’appel, rapporte l’Informé. En première instance, la justice avait accordé à Julien Lepers 798 146 euros de licenciement, l’animateur vedette avait fait appel à cette décision. Il devra finalement se contenter de cette somme.

« Trop rapide, stressant, ringard et lourd »

Son avocat, Maître Pierre-Olivier Lambert, pointait des propos prêtés à Delphine Ernotte, la directrice de France Télévisions, prouvant « le caractère discriminatoire » de son renvoi. À son arrivée à la tête de la télévision publique, en 2015, elle aurait déclaré : « il y a trop d’hommes blancs de plus de 50 ans à la télévision française, il va falloir que cela change. Le premier de la liste des victimes de cette discrimination sera Julien Lepers ».

PUBLICITÉ

Eric Manca, avocat de FremantleMedia répliquait que le licenciement de la star de Questions pour un champion était surtout lié aux audiences déclinantes de l’émission. Maître Marca mettait aussi en avant le salaire exorbitant de l’animateur, payé près de 40 000 euros par mois, « pour six jours de travail environ ».

La société de production a également appuyé sa défense sur une étude selon laquelle les personnes interrogées jugeaient Julien Lepers « trop rapide, stressant, ringard et lourd », d’après La Dépêche. Samuel Étienne a pris le siège d’animateur de Questions en champion en 2022.

À voir également sur Le HuffPost :

Michel Drucker va mieux, mais ne sera pas de retour tout de suite à l’écran

« Fort Boyard » : Stéphanie Lhorset incarnera le nouveau personnage Mauvaise passe aux côtés de Passe-Partout