La bourse ferme dans 7 h 1 min
  • CAC 40

    6 417,17
    -153,02 (-2,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 040,76
    -90,08 (-2,18 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1712
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 754,10
    +2,70 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    38 418,43
    -2 948,94 (-7,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 121,34
    -104,19 (-8,50 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,86
    -1,11 (-1,54 %)
     
  • DAX

    15 157,87
    -332,30 (-2,15 %)
     
  • FTSE 100

    6 861,77
    -101,87 (-1,46 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 099,14
    -821,62 (-3,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3667
    -0,0070 (-0,51 %)
     

Julia de Funès: "Les jeunes mettent moins d'affect dans leur travail"

·2 min de lecture

Julia de Funès est philosophe, autrice de Ce qui changerait tout sans rien changer (éditions de l'observatoire, 2020). Elle revient pour Challenges sur les conséquences de la crise dans la relation au travail.

Challenges. Quel effet a eu, selon vous, la crise sanitaire sur notre rapport au travail?

Julia de Funès. Dans cette pause forcée, nous nous sommes retrouvés face à nous-mêmes et bien des Français ont réfléchi au sens de leur vie et désacralisé le travail, prenant conscience que ce n'est pas un accomplissement en soi. Sur le fond, la question du sens de son activité a été rendue palpable quand le gouvernement a distingué les métiers en première ligne, essentiels. Qu'est-ce qui est nécessaire à la société, qu'est-ce qui est utile et qu'est-ce qui est ronflant mais n'est qu'un selon l'expression de l'anthropologue américain David Graeber? Sur la forme, le télétravail obligatoire s'est révélé pour beaucoup une délivrance psychologique, forçant l'employeur à un management de confiance plutôt que de contrôle. Cela a aussi été un soulagement logistique, nous faisant sentir cette vérité existentielle que prétendre compartimenter vie professionnelle et personnelle est artificiel à l'heure de l'ultra-connexion aux écrans. Mieux vaut admettre et organiser cette imbrication.

Quelles sont les conséquences pour les entreprises?

Les pénuries de main-d'œuvre actuelles ne proviennent pas que d'un problème d'inadéquation des compétences, mais aussi des attentes. Tous les DRH sont confrontés aujourd'hui à une quête de sens. Les gens ne veulent plus travailler pour une société parce qu'elle est une enseigne connue, leader sur son secteur. Il faut proposer des projets avec une dimension de responsabilité sociale et environnementale (RSE) ou caritative pour les motiver. Les entreprises vont devoir changer de discours, au-delà de la course aux profits. En termes d'organisation, la demande est forte d'accorder plus de liberté d'action aux salariés, d'accroître leurs marges de manœuvre. Beaucoup d'entreprises perdent leurs meilleurs éléments car elles les étouffent de procédures, les empêchent d'innover.

Ce primat pour l'épanouissement personnel ne va-t-il pas à l'encontre de la notion d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles