Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 916,26
    +795,02 (+1,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,97
    +59,35 (+4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2370
    -0,0068 (-0,55 %)
     

JUICE vient de partir vers Jupiter, mais il y a déjà un problème

Deux semaines après son lancement dans l’espace, JUICE rencontre une difficulté. La mission dirigée vers Jupiter n’arrive pas à déployer son antenne de 16 mètres correctement. L’ESA travaille pour résoudre le souci.

La longue odyssée de la mission JUICE vers les lunes glacées de Jupiter vient à peine de commencer. Mais, à peine deux semaines après le décollage réussi du 14 avril 2023, un problème vient de se produire. L’Agence spatiale européenne (ESA) a annoncé ce vendredi 28 avril que l’antenne de sa sonde ne s’est pas déployée comme prévu.

Cette structure de 16 mètres de long intègre l’instrument RIME (« Radar for Icy Moons Exploration »), un radar destiné à récupérer des données précieuses. Il s’agit d’en savoir plus sur la croûte glacée de plusieurs lunes de la planète Jupiter. Le radar et l’antenne sont censés permettre l’étude de ces surfaces jusqu’à une profondeur de 9 km.

L’antenne de JUICE est bloquée, mais par quoi ?

« Des travaux sont en cours pour résoudre un problème qui empêche actuellement [l’antenne] d’être libérée de son support de montage », résume l’ESA dans un tweet faisant le point sur la situation. Une image animée accompagne la publication : on y voit l’antenne bloquée, mais tout de même capable de bouger un peu — le vaisseau se filme à l’aide de ses propres caméras de surveillance.

[Lire la suite]