Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 518,71
    +1 357,81 (+2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 369,64
    -4,20 (-0,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Judo : le Grand Slam revient en Géorgie

Le judo est de retour en Géorgie, le pays des champions, et cette première journée promet d'être un événement palpitant du Grand Slam. Comme chaque année, des centaines de Géorgiens fous de judo ont rempli le stade, et applaudissent les champions avec passion !

Dans la catégorie des moins de 48 kilos, la finale était entièrement serbe, avec Milica Nikolić, qui a remporté une victoire serrée sur la star montante Andrea Stojadinov. Le directeur sportif en chef de la Fédération Internationale de Judo, Vladimír Bárta, était sur place pour remettre les médailles.

L'Azerbaïdjanais Turan Bayramov a écrasé les espoirs géorgiens de remporter l'or dans la catégorie des moins de 60 kg avec une attaque étonnante et inhabituelle. Le vainqueur affiche un sourire radieux. Shengeli Pitskhelauri, le chef adjoint du Service de sécurité d'État de Géorgie, a remis les médailles.

Chez les moins de 52 kg, l'Ouzbèke Diyora Keldiyorova a remporté l'une des plus grandes victoires de sa carrière, en faisant tomber la championne olympique des moins de 48 kg, Distria Krasniqi, non pas une, mais deux fois, en utilisant des techniques de chute et d'attaque qui lui sont typiques. Elle a reçu ses médailles des mains de Michael Tamura, directeur sportif de la FIJ.

PUBLICITÉ

"C'est le résultat d'un travail technique que j'ai fait avec mes entraîneurs, et vaincre la championne olympique, c'est un grand pas en avant pour moi et un autre pas vers mes rêves" dit Diyora Keldiyorova, très émue.

Kubanychbek Aibek Uulu a mis le judo kirghize sur la carte aujourd'hui, avec une performance exceptionnelle ! Son jeu de jambes incroyable l'a vu devenir le tout premier médaillé d'or du Grand Slam de son pays. Les médailles ont été décernées par le directeur de l'éducation et des entraînements de la FIJ, Mohammed Meridja.

"Mon équipe et moi sommes vraiment heureux et nous allons célébrer aujourd'hui. A partir de demain, je m'entraînerai à nouveau et la semaine prochaine, je concourrai à nouveau sur le tatami. Je voudrais également exprimer ma gratitude à mes parents, ils me soutiennent toujours et me regardent à la télévision" annonce le nouveau médaillé d'or après le match.

Chez les moins de 57 kg, la Serbe Marica Perišić a battu une autre championne olympique kosovare. Elle a reçu la médaille d'or des mains du directeur des arbitres en chef de la FIJ, Florin Daniel Lascau.

Les athlètes géorgiens ont certainement leur propre marque de judo, avec des reprises puissantes et des démonstrations d'émotion passionnées qui caractérisent cette nation de combattants. Et bien que le médaillé d'argent olympique Vazha Margvelashvili n'ait pas atteint la finale, il a donné à la foule locale le spectacle qu'elle attendait - des Ippons explosifs affichant la véritable puissance géorgienne.

Les prochaines épreuves auront lieu ces deux prochains jours.