La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,27 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,01 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0525
    -0,0061 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 309,26
    -672,20 (-3,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,05
    -9,01 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

JPMorgan : les actionnaires votent contre la folle rémunération du patron Jamie Dimon

Les actionnaires de la banque JPMorgan Chase ont désapprouvé à une très large majorité mardi les rémunérations versées aux dirigeants, dont un bonus de 52,6 millions de dollars prévu pour Jamie Dimon, comme l'avaient fait ceux d'Intel la semaine dernière. Seuls 31% des actionnaires de la plus grosse banque américaine ont voté en faveur de la résolution consultative sur les salaires et primes versées à ses hauts responsables en 2021, a confirmé à l'AFP un porte-parole de l'établissement.

Des résolutions similaires les années précédentes étaient passées sans accroc. Mais cette année, le conseil d'administration a décidé d'accorder à son PDG, à la tête de l'établissement depuis 2005, l'équivalent de 52,6 millions de dollars s'il reste à son poste "pour un nombre d'années significatif" : il ne pourra récupérer cet argent qu'à partir de 2026 et que si l'action monte. Cette incitation financière s'ajoute à ses autres éléments de rémunération, qui se sont élevés à 34,5 millions de dollars en 2021.

Au moins un cabinet apportant aux investisseurs des recommandations pour les assemblées générales, Glass Lewis, avait appelé à voter contre cette résolution en raison de cette prime exceptionnelle. La résolution étant uniquement consultative, le vote ne veut pas dire que la banque va supprimer le bonus, mais il reflète un certain mécontentement face aux juteuses rémunérations des dirigeants.

La banque a souligné dans un document préparatif à l'assemblée générale qu'elle prendrait en considération (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“Les Hommes et les robots sont appelés à collaborer”, pour cet expert en cyberpsychologie
Les défaillances d'entreprises vont repartir à la hausse après la parenthèse de la crise Covid
WhatsApp teste une nouvelle fonctionnalité pour éviter les moments gênants
Vendue aux enchères, cette photo est devenue la plus chère du monde
La guitare qui avait provoqué la chute d'Oasis vendue une fortune aux enchères

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles