La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 004,11
    +211,44 (+0,61 %)
     
  • Nasdaq

    14 885,15
    +104,62 (+0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1839
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    34 305,36
    +746,62 (+2,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 003,01
    +27,12 (+2,78 %)
     
  • S&P 500

    4 422,75
    +20,09 (+0,46 %)
     

Joyce Jonathan évoque son rôle de maman : "Cela peut être éprouvant"

·2 min de lecture

Dans les colonnes de Télé 7 Jours, en kiosque mardi 15 juin 2021, Joyce Jonathan se confie à cœur ouvert sur la maternité. Maman d'une petite fille prénommée Ghjulia, la chanteuse découvre peu à peu ce nouveau rôle, depuis le 20 novembre 2020.

La vie de mère est loin d'être un long fleuve tranquille. Joyce Jonathan, mère d'une petite Ghjulia depuis le 20 novembre 2020, est bien placée pour le savoir. Dans une interview accordée à Télé 7 Jours et publiée mardi 15 juin 2021, l'autrice-compositrice-interprète de 31 ans s'est livrée sur cette nouvelle vie, qu'elle mène depuis le 20 novembre 2020. "Le rôle de maman peut être éprouvant", a confié l'ex-compagne de Thomas Hollande, avant de nuancer : "Mais un seul de ses sourires me fait oublier une nuit de sommeil. Je suis très connectée à elle."

Près de sept mois après la naissance de leur enfant, Joyce Jonathan et son compagnon n'osent pas encore s'en éloigner. "Nous ne la faisons pas encore garder, avec son papa, nous nous débrouillons pour être là à tour de rôle", a ajouté la chanteuse. Pour profiter au maximum de ces instants privilégiés avec sa fille, l'interprète de Pas besoin de toi a appris à mener de front sa carrière musicale et son rôle de mère... en même temps : "Je peux même travailler en sa présence : ma musique semble lui plaire et beaucoup l'apaiser", a-t-elle expliqué.

"Elle me rend patiente, follement aimante"

Joyce Jonathan semble très fusionnelle avec sa fille. Dès les premières heures après son accouchement, elle écrivait ces quelques mots sur son profil Instagram : "J’aime son odeur de petit biscuit. J’aime ses petits yeux qui s’entrouvrent et découvrent le monde, J’aime chaque petite parcelle et plissure de sa peau, et sa petite manucure de naissance. Ses petits bruits aigus mignons, entre les (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles