La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    50 828,56
    -1 058,00 (-2,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Jours de congés, primes… les pistes d’Air France pour réduire les coûts

·1 min de lecture

Plombé par la crise du Covid-19, Air France travaille à réduire un peu plus ses charges. Des sources syndicales ayant requis l'anonymat rapportent plusieurs pistes d'économies actuellement à l'étude. Interrogée par l'AFP, la direction de la compagnie a indiqué ne pas souhaiter faire de commentaires sur des négociations en cours. Première idée mise sur la table: intégrer la prime de fin d'année au salaire de base afin que celle-ci soit financée par l'Etat dans le cadre de l'activité partielle de longue durée, a indiqué une source syndicale, confirmant une information du journal La Tribune. L'activité partielle permet aux salariés de toucher 84% de leur salaire net sur les heures chômées, un montant intégralement pris en charge par l'Etat. La prime de fin d'année serait donc à la charge de l'Etat et non plus de la compagnie.

Le 13e mois est déjà intégré au salaire de base pour les salariés les mieux payés de la compagnie. Pour les pilotes, dont la prime sera plus faible en 2021 car indexée sur leur activité, le manque à gagner s'annonce plus important. Air France, qui a perdu 7,1 milliards d'euros en 2020, envisage également de supprimer trois jours de congés pour les personnels au sol et quatre jours pour les personnels navigants, toujours selon plusieurs sources syndicales. Toutes ces mesures seraient mises en place temporairement, le temps que l'activité reparte pour le secteur aérien. La compagnie a présenté ces options aux organisations syndicales lors des négociations annuelles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’euro chute face au dollar, le Covid-19 inquiète en France, la vaccination dans l’UE inquiète
BNP Paribas, Credit Suisse et Deutsche bank plongent en Bourse après les déboires d’un fonds spéculatif
Mediator : Servier coupable de "tromperie aggravée", prison avec sursis pour l’ex-n°2 !
Face à la volatilité de la Bourse, Deliveroo vise moins haut pour son prix d’introduction
La plus grande fortune de République tchèque meurt d’un accident d’hélicoptère