Marchés français ouverture 7 h 39 min
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 642,69
    +21,70 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,1972
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 793,14
    -107,69 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    52 917,59
    -52,91 (-0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 397,85
    +16,90 (+1,22 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     

Journaliste agressé : L'Elysée veut que les auteurs soient "interpellés au plus vite"

·1 min de lecture

L'Elysée a affirmé dimanche souhaiter que les auteurs de l'agression du photo-reporter grièvement blessé à Reims soient "interpellés au plus vite". "L’Elysée a appelé la rédaction de l’Union, suite à l’agression hier à Reims d’un photographe de la rédaction, pour exprimer son émotion et sa sympathie, et son souhait de voir les auteurs de l’agression interpellés au plus vite", a indiqué la présidence. Son agression a suscité une vive indignation, notamment dans le monde politique, et le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a affirmé samedi dans un tweet que la police nationale était "pleinement mobilisée pour identifier et interpeller les auteurs".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Certains jeunes portaient des battes de base-ball

Ce photo-reporter de 65 ans du quotidien régional L'Union a été grièvement blessé samedi à Reims, alors qu'il couvrait des regroupements de jeunes dans le quartier prioritaire Croix Rouge. Il a été agressé "dans des circonstances encore indéterminées, mais de manière volontaire. J'ai donc ouvert une enquête pour tentative de meurtre, confiée à la sûreté départementale", a indiqué samedi le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourret...


Lire la suite sur Europe1