La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 663,48
    -3 928,89 (-8,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Le journal "Ouest-France" ne publiera pas de sondages politiques avant la présidentielle

·1 min de lecture

Les sondages sont de plus en plus présents dans le vie des Français. Pourtant, Ouest-France a décidé de ne plus en publier pendant la campagne pour l'élection présidentielle de 2022. Il préfère en effet miser sur le reportage. Dans un éditorial daté du 23 octobre, son rédacteur en chef François-Xavier Lefranc explique son choix et critique la passion des médias pour les sondages. "A chaque élection, on veut connaître le résultat avant même que les Français aient voté", regrette-t-il. Avant de poursuivre : "Ce n’est pas la consultation de 'panels représentatifs' qui redonnera de la vigueur à la démocratie, c’est l’écoute et la consultation de chacune et chacun. Il est urgent de rebâtir un espace politique au contact immédiat des citoyennes et des citoyens."

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Les politiques et les médias, "détournés" de l'essentiel

Pour le quotidien régional, les sondages "sont pris pour argent comptant" et le temps passé à les commenter "détourne les personnalités politiques et les médias de l’essentiel : la rencontre avec les citoyens, l'échange approfondi, le débat d'idées, l'écoute de ce que vivent les gens au quotidien, de leurs inquiétudes, de leurs espoirs." 


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles