Publicité
Marchés français ouverture 8 h 51 min
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,00 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0662
    +0,0016 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,76 (-0,99 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 729,23
    +4,21 (+0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 405,99
    +93,37 (+7,11 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     

Journée de lutte contre l'homophobie en Ligue 1: la ministre des Sports réagit au refus de joueurs de porter l'arc en ciel

Journée de lutte contre l'homophobie en Ligue 1: la ministre des Sports réagit au refus de joueurs de porter l'arc en ciel

Amélie Oudéa-Castera, invitée de Stade 2 ce dimanche, a réagi au refus de certains joueurs de Ligue 1 (à Toulouse ou Nantes) de porter le maillot arc-en-ciel pour l'opération de lutte contre l'homophobie. La ministre des Sports semble favorable à des sanctions de la part des clubs.

"Je voudrais d'abord saluer l'action de la LFP, qui fait cette opération pour la cinquième fois, avec un message simple 'Homo ou hétéro, on porte tous le même maillot'. Je regrette vivement qu'on n'ait pas 100% des joueurs en France qui se retrouvent dans ce message de non discrimination. De quoi parle-t-on? C'est essentiel!, estime la ministre On est dans un pays qui a toujours promu le respect des autres, des droits de l'Homme. C'est essentiel qu'on puisse tous se retrouver dans un message aussi basique de vivre ensemble."

"Je pense qu'il est de la responsabilité des clubs de prendre des sanctions"

"Je pense qu'il est de la responsabilité des clubs, avec un dialogue avec leurs joueurs, de prendre des sanctions, poursuit Amélie Oudéa Castera. En France, quand on a une opération qui est cadrée de cette façon, qui embarque tous les clubs sur un sujet basqieu de non discrimination, il faut être là. Je pense que c'est nécessaire."

PUBLICITÉ

C'est surtout le match entre Toulouse et Nantes qui a marqué les esprits en ce sens ce week-end. Côté toulousain, plusieurs joueurs ont refusé de participer à ce match à cause du flocage arc-en-ciel du maillot, dont Zakaria Aboukhlal, qui s'est justifié sur les réseaux sociaux. Chez les Canaris, l'attaquant égyptien Mostafa Mohamed a lui aussi refusé de porter le maillot contre l'homophobie.

Article original publié sur RMC Sport