Publicité
La bourse ferme dans 6 h 9 min
  • CAC 40

    8 091,55
    -49,91 (-0,61 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 029,59
    -17,40 (-0,34 %)
     
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0846
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    2 419,30
    -6,60 (-0,27 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 513,98
    -976,77 (-1,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 499,33
    -27,08 (-1,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,61
    -1,05 (-1,33 %)
     
  • DAX

    18 671,39
    -55,37 (-0,30 %)
     
  • FTSE 100

    8 390,51
    -25,94 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 617,10
    -329,83 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    19 195,60
    -25,02 (-0,13 %)
     
  • GBP/USD

    1,2722
    +0,0011 (+0,08 %)
     

JouéClub en lice pour reprendre La Grande Récré

OceanProd/Adobe Stock

La Grande Récré, qui compte actuellement 140 magasins et un peu plus de 1.000 salariés en incluant les franchisés, avait annoncé en mars être à la recherche de nouveaux investisseurs, qui pouvaient présenter "des offres" avant le 14 avril. Jeudi, le tribunal de commerce de Paris a prononcé "l'ouverture d'une procédure de liquidation judiciaire" à l'encontre de Ludendo Entreprises, maison mère de La Grande Récré, qui est sa principale marque, selon la décision consultée par l'AFP.

Après avoir "étudié le dossier", JouéClub – coopérative qui se définit comme "le plus grand réseau français de professionnels indépendants du jouet" et qui s'appuie sur 290 magasins – a indiqué vendredi avoir "déposé une offre de reprise globale incluant les salariés du siège et garantissant la continuité d'exploitation de la marque enseigne La Grande Récré". JouéClub précise qu’il propose de "reprendre près de 90% du réseau intégré de La Grande Récré et les 50 contrats de franchise en France et à l’international", une offre qui "préserve plus de 1.000 emplois directs et indirects" affirme-t-il.

Si elle se concrétisait, cette offre permettrait de former un des leaders du marché français du jouet. Dans une communication interne aux salariés de La Grande Récré datée du 27 avril et que l'AFP a pu consulter, son président Jean-Michel Grunberg indique avoir "reçu plusieurs offres de reprise pour la marque et le réseau (notamment magasins et site internet)" sans citer de noms – offres qui ont été transmises (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La filiale russe d'Auchan visée par une enquête en France pour des soupçons de corruption
Starship : la pluie de débris laissés par la fusée inquiète les autorités
Faillite de la banque SVB : la Fed reconnaît une série de défaillances
Surprise : la marque Go Sport ne disparaîtra pas
TF1 : son action chute à la Bourse de Paris