Marchés français ouverture 4 h 43 min
  • Dow Jones

    35 741,15
    +64,13 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 226,71
    +136,51 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    29 115,86
    +515,45 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1610
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    26 063,34
    -68,69 (-0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    54 017,49
    +509,76 (+0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 506,66
    +1 263,98 (+520,84 %)
     
  • S&P 500

    4 566,48
    +21,58 (+0,47 %)
     

Josiane Balasko dévoile quelle partie du corps le père de Christian Clavier lui a refaite

·1 min de lecture

Alors qu'ils sont aujourd'hui devenus deux des plus incontournables têtes d'affiche du cinéma français, Josiane Balasko et Christian Clavier ont débuté leur carrière de comédien ensemble au sein de la troupe du Splendid, qui a récemment été récompensée par un César d'honneur. De passage au sein du podcast de France Bleu intitulé Dans le rétro, lundi 27 septembre 2021, celle qui fut victime de grossophobie à ses débuts sur scène s'est confiée sur un événement qui a changé sa carrière. En effet, Josiane Balasko a fait refaire le nez par le père de Christian Clavier, lorsqu'elle était âgée de 26 ans.

"Je pensais déjà que j'avais un nez trop long et je ne voulais surtout pas avoir le pif de ma mère", a expliqué la mère de Marilou Berry, qui s'est elle aussi lancée dans une carrière d'actrice. Par ailleurs, une maquilleuse lui avait également fait une remarque au sujet de son nez à l'époque, en lui confiant qu'elle devrait "refuser d'être filmée de profil". Les opérations de chirurgie esthétique étant très peu répandues en ce temps-là, la comédienne s'est donc tournée vers le père de Christian Clavier, qui lui a dit : "Josiane, je peux te le refaire si tu veux". L'opération de Josiane Balasko s'est déroulée juste après le tournage des Petits câlins de Jean-Marie Poiré, sorti au cinéma en 1977.

Au final, la compagne de George Aguilar ne regrette absolument pas d'être passée sur le billard. "Je ne sais pas si ce pif était si long que ça. Je ne pense pas. Je ne sais pas si ça aurait changé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles