Publicité
La bourse ferme dans 4 min
  • CAC 40

    7 652,59
    -54,30 (-0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 929,40
    -21,58 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    39 134,24
    -276,97 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,0708
    -0,0029 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -9,20 (-0,39 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 656,15
    +417,29 (+0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 277,74
    +28,62 (+2,29 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,62
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    18 156,68
    -168,90 (-0,92 %)
     
  • FTSE 100

    8 248,45
    -33,10 (-0,40 %)
     
  • Nasdaq

    17 675,57
    +178,76 (+1,02 %)
     
  • S&P 500

    5 461,58
    +13,71 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    39 173,15
    +368,50 (+0,95 %)
     
  • HANG SENG

    18 072,90
    +45,19 (+0,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Jolie boulette du Real Madrid, qui esquinte le nom de Bellingham dans le vestiaire de son stade rénové

Jolie boulette du Real Madrid, qui esquinte le nom de Bellingham dans le vestiaire de son stade rénové

Jude Bellingham a beau être le nouveau héros du Santiago-Bernabeu, le Real Madrid ne lui a pas vraiment rendu hommage en commettant une petite bourde évitable.

Filmé quelques minutes après la victoire à l'arrachée des Madrilènes à domicile face à Getafe (2-1), samedi grâce à un but à la 90e+5 du milieu anglais, Bellingham se confie aux caméras du club. "Je crois que je n'ai jamais entendu un stade aussi bruyant de ma vie", confie la nouvelle coqueluche de la Maison blanche et héros du soir, assis à sa place dans le vestiaire.

Un vestiaire relooké en même temps que le Bernabeu

Jusqu'ici rien d'anormal. Sauf que des internautes ont isolé une légère incohérence dans l'orthographe du nom du joueur de 20 ans. Bellingham est ainsi orthographié "Bellimgham" dans le vestiaire du nouveau Bernabeu, rénové durant quatre ans pour plusieurs centaines de millions d'euros, et "inauguré" contre Getafe.

Nul doute que cette boulette gravée dans le plastique devrait être vite réparée par le service déco-communication du Real. Cela n'empêche en tout cas pas Bellingham de surperformer avec son nouveau club, premier de Liga après quatre victoires inaugurales.

PUBLICITÉ

Omnipotent dans l'équipe de Carlo Ancelotti, l'international anglais a déjà inscrit cinq buts en quatre rencontres de championnat, et délivré une passe décisive. Le prodige a été recruté pour 103 millions d'euros à Dortmund cet été.

Article original publié sur RMC Sport