La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2148
    +0,0063 (+0,52 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +5,90 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    36 829,90
    -3 332,41 (-8,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +0,14 (+0,21 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,94 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4096
    +0,0045 (+0,32 %)
     

Johnson honore la jeunesse chevaleresque de Philip

·2 min de lecture

Voici les indiscrétions monde de la semaine: Boris Johnson honore la jeunesse chevaleresque du Prince Philip, le vice-Premier ministre d'Irlande Leo Varadkar n'oublie rien de l'Europe, et en Corée du Nord, Kim Jong-un est plus isolé que jamais.

Johnson honore la jeunesse chevaleresque de Philip

Empêché, pour cause de pandémie, d'assister aux funérailles du duc d'Edimbourg, Boris Johnson a choisi de l'honorer en évoquant sa bravoure dans l'Angleterre de Churchill, son modèle. Il s'est rendu à l'école navale de Dartmouth, d'où celui qui est alors prince grec est sorti major, avant de s'illustrer pendant la guerre. Fleur bleue, Johnson a rappelé que c'est aussi là que Philip "a rencontré celle qui était la princesse Elisabeth".

Varadkar n'oublie rien de l'Europe

Ex-Premier ministre et actuel vice-Premier ministre d'Irlande, Leo Varadkar a tiré le bilan de ce que l'Europe a apporté à son pays, lors d'un webinaire organisé le 15 avril par la fondation Konrad Adenauer. Certes, il y a eu la prospérité, reconnaît-il, et "une indéfectible solidarité" de Bruxelles pendant le Brexit. Mais, a-t-il tenu à rappeler, les lendemains de la crise financière "ont été très difficiles". Une allusion appuyée à la mise sous tutelle, encore douloureuse, par les inspecteurs internationaux de la Troïka.

Kim Jong-un plus isolé que jamais

Inquiet que la pandémie gagne son pays, Kim Jong-un s'est encore plus fermé au monde extérieur, allant jusqu'à ordonner à ses soldats d'abattre sur-le-champ toute personne qui tenterait d'entrer clandestinement en Corée du Nord. Préférant se concentrer sur les valeurs de son pays, le jeune dictateur a organisé une cérémonie pleine de pompe, en hommage à son grand-père, le fondateur de la dynastie, Kim Il-sung, qui aurait eu 109 ans le 15 avril.

(KCNA Via KNS/AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi