La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 637,19
    +516,91 (+1,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 740,65
    +305,91 (+2,68 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0737
    +0,0052 (+0,48 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    27 580,60
    -343,76 (-1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    642,36
    -18,78 (-2,84 %)
     
  • S&P 500

    4 057,84
    +79,11 (+1,99 %)
     

John Lee, ancien policier pro-Pékin, à la tête de Hongkong

L'ex-patron de la sécurité de Hong Kong John Lee, qui avait supervisé la répression du mouvement pro-démocratie, a été désigné dimanche à la tête de la ville par un petit comité loyal au régime chinois.

L'ex-patron de la sécurité de Hong Kong John Lee, qui avait supervisé la répression du a été désigné ce dimanche 8 mai à la tête de la ville par un petit comité loyal au régime chinois.

Cet ancien policier de 64 ans, était le seul candidat à la succession de la , qui n'a pas brigué un nouveau mandat de cinq ans.

Il est le premier dirigeant de Hong Kong issu du milieu policier. Chef de la sécurité de Hong Kong au moment des gigantesques de 2019, il a supervisé la répression de la contestation ainsi que la sévère reprise en main politique qui a suivi.

"Je comprends qu'il me faudra du temps pour convaincre la population", a concédé John Lee dimanche devant la presse. "Mais je peux le faire par l'action".

Il a déclaré vouloir construire un Hong Kong "plein d'espoir, d'opportunités et d'harmonie", maintenant que les autorités ont "restauré l'ordre après le chaos".

Jusqu'à présent, sa campagne n'a pas donné beaucoup de détails concrets sur sa politique, mais il a assuré qu'il révélera plus de détails après sa prise de fonctions le 1er juillet, jour du 25e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la Chine par le Royaume-Uni.

Hong Kong n'a jamais été une démocratie, ce qui a alimenté pendant des années la frustration de la population et des protestations parfois massives et violentes.

Son dirigeant est choisi par un "comité électoral" composé actuellement de 1.461 personnes, soit environ 0,02% de la population de la ville.

Après un bref scrutin secret dimanche, 99% des membres (1 416) ont voté pour John Lee et 8 ont voté contre, selon les autorités. Trente-trois membres n'ont pas voté.

"Démonstration de l'esprit démocratique"

Pékin a salué ce résultat quasi unanime, affirmant qu'il montrait que "la société hongkongaise a un niveau élevé de reconnaissance et d'approbation" pour Lee.

"C'est une véritable démonstration de l'esprit démocratique", a déclaré le bureau des affaires de Hong Kong et de Macao dans un communiqué.

Les manifestations ont été largement interdites[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles