La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    42 520,66
    -6 611,64 (-13,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

JoeyStarr : "Je n'ai jamais guéri de mon enfance"

·2 min de lecture

JoeyStarr publie «Le petit Didier», un livre où il raconte ses jeunes années quand il s’appelait Didier Morville, un gosse de cité sous le joug d’un père autoritaire et injuste. A 53 ans, celui qui élève ses trois fils avec fierté, confie aujourd’hui «avoir pardonné mais rien excusé». Premiers extraits de notre interview. 

Paris Match. Ce livre, “Le petit Didier”, débute après la séparation de vos parents. À partir de 5 ans, vous grandissez seul avec votre père, violent avec vous…
JoeyStarr. J’ai réalisé sa violence lorsque j’ai été père à mon tour. En voyant grandir mes enfants, je me suis demandé comment ce mec avait pu lever la main sur moi et jouer au football. Le ballon, c’était moi. Je ne lui parle plus depuis mes 25 ans. Aujourd’hui, j’en ai 53 et je suis un inadapté de la vie.

Lire aussi:JoeyStarr du petit écran

Vous pensez qu’il va lire votre livre ?
Je m’en fous.

Avez-vous déjà eu une explication avec lui ?
Il n’était pas apte à entendre. Mon père, c’est un foyer braguette. Un harem de femmes. Il fait des enfants et ne se retourne pas.

Il vous frappait, mais vous avez toujours cherché sa reconnaissance. A-t-il été fier de vous ?
Quand il m’a mis dehors, j’ai eu l’envie de revenir pour lui dire : “Regarde, j’ai réussi !” Mais il m’a toujours tout renvoyé à la gueule. Plusieurs fois, j’ai tenté. D’abord, lorsque nous avons créé NTM, il m’a engueulé : “Avec l’éducation que je t’ai donnée, tu me mets la honte auprès de tes oncles avec ta musique.” Des années après, je suis allé lui porter mes disques d’or, que j’avais gravés à son nom. Je ne l’ai pas fait par gentillesse, parce que je ne suis pas un mec gentil, mais je voulais prouver quelque chose. Sur le parking où nous étions, il s’est plus intéressé à ma voiture qu’à mes disques. Il n’a jamais fait la démarche de rencontrer mes enfants. Je n’ai plus rien à lui dire. Salut !

Lire aussi:JoeyStarr, bad boy très stylé

Et pourtant, vous avez ses deux passions, la musique et la cuisine…
La musique, il aimait ça pour le côté “meneur”, pour captiver son monde. Concernant la cuisine,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles