La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 644,01
    +711,64 (+2,30 %)
     
  • Nasdaq

    13 564,10
    +371,75 (+2,82 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2047
    -0,0041 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    40 251,53
    +3 871,88 (+10,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    970,49
    +42,25 (+4,55 %)
     
  • S&P 500

    3 909,10
    +97,95 (+2,57 %)
     

Joe Biden veut réformer l'immigration dès son premier jour à la Maison Blanche

·1 min de lecture

D’après les informations de la presse, Joe Biden ne veut pas perdre pas une minute pour défaire en grande partie l’arsenal législatif de son prédécesseur et mettre en place une nouvelle approche migratoire.

Selon le Washington Post, il s’agit d’une refonte de la politique d’immigration, avec une révision des lois fédérales mises en place par Donald Trump. Parmi les mesures prévues, un parcours de huit ans vers la citoyenneté pour les migrants sans statut légal et l’augmentation des quotas pour les réfugiés.

Comme il l’a déjà annoncé, Joe Biden n’investira plus dans la construction du mur à la frontière mexicaine, mais dans l’infrastructure de détection. Ces projets de loi seront envoyés au Congrès mercredi 20 janvier. Ils contiennent aussi un plan pour combattre les raisons de la migration des habitants des pays d’Amérique Centrale, notamment les problèmes sociaux et économiques.

Autre décision qui sera prise par décret, la levée de l’interdiction d’entrée sur le territoire américain des ressortissants de plusieurs pays à majorité musulmane. Reste un autre héritage de Donald Trump, la séparation des familles de migrants. Pendant sa campagne, Joe Biden avait promis de mettre en place un groupe de travail chargé de retrouver les enfants et de les réunir avec leurs familles. Plus de 600 mineurs sont toujours séparés de leurs parents qui restent introuvables.