Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 745,07
    +240,11 (+0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,14
    -2,70 (-0,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Faillite de la SVB : Joe Biden veut « renforcer » la régulation bancaire

Suite à la faillite de la Sillicon Valley Bank, le président tente de rassurer les Américains.  - Credit:SAUL LOEB / AFP
Suite à la faillite de la Sillicon Valley Bank, le président tente de rassurer les Américains. - Credit:SAUL LOEB / AFP

Joe Biden se veut rassurant. Le président américain s'est exprimé ce lundi pour calmer les inquiétudes. « Les Américains peuvent avoir confiance dans le fait que le système bancaire est solide », après les turbulences suscitées par l'écroulement de la banque californienne SVB.

« Vos dépôts seront disponibles quand vous en aurez besoin », a-t-il déclaré depuis la Maison-Blanche. Il a également promis que les contribuables américains ne seraient pas responsables des pertes d'une faillite bancaire, et a appelé le Congrès à « renforcer » la régulation du secteur.

« Nous ne nous arrêterons pas là » et « nous ferons tout ce qui est nécessaire », a-t-il assuré après que les autorités américaines ont mis sous tutelle cet établissement proche des milieux technologiques et sont intervenues en toute hâte face à la faillite de deux plus petites banques.

PUBLICITÉ

À LIRE AUSSIKrach boursier : « La baisse a frappé toutes les valeurs, quel que soit leur potentiel »

Les investisseurs « non protégés »

Le président américain, lors d'une courte et solennelle allocution à la Maison-Blanche, a fait savoir qu'il demanderait au Congrès de légiférer pour « renforcer » la régulation bancaire, durcie après la débâcle de Lehman Brothers en 2008 mais allégée ensuite par son prédécesseur Donald Trump.

Le démocrate de 80 ans, déjà en campagne sans le dire pour 2024, a par ailleurs assuré que les contribuables américains ne seraient pas mis à contribution pour faire face aux turbulences du moment. Si l [...] Lire la suite