Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 716,38
    +383,25 (+0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 448,76
    -19,34 (-1,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Joe Biden assure que Vladimir Poutine "ne brisera pas notre détermination" sur l'Ukraine

Brendan SMIALOWSKI / AFP

Le président américain s'est entretenu avec son homologue ukrainien en marge du sommet du G7. Il lui a assuré que Washington et ses alliés ne faibliraient pas face à la guerre menée par Moscou.

Le président russe Vladimir Poutine "ne brisera pas notre détermination" à soutenir l'Ukraine, a assuré ce dimanche le président américain Joe Biden depuis Hiroshima, au Japon, après un entretien avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky en marge du sommet du G7.

Joe Biden a dit avoir assuré à Volodymyr Zelensky que Washington et les autres alliés de Kiev "ne faibliront pas" face à la guerre menée par Moscou en Ukraine.

"Poutine ne brisera pas notre détermination comme il a cru pouvoir le faire", a-t-il ajouté.

PUBLICITÉ

Le chef d'État ukrainien se trouve depuis samedi à Hiroshima, où il a échangé avec de nombreux chefs d'État et de gouvernement, dont ceux des sept démocraties les plus industrialisées. Et il a obtenu la promesse de nouvelles livraisons américaines de munitions, d'artillerie et de véhicules blindés notamment d'une valeur de 375 millions de dollars.

Des réticences surmontées à propos des F-16

Vendredi, Joe Biden avait aussi surmonté ses réticences de longue date en se disant prêt à autoriser d'autres pays à fournir à Kiev les avions de combat que Volodymyr Zelensky réclame depuis des mois, des F-16 de fabrication américaine, une décision que le dirigeant ukrainien a qualifié d'"historique".

Les États-Unis soutiennent également à présent une initiative commune de pays européens pour former des pilotes ukrainiens sur des F-16.

Le président américain a précisé ce dimanche que son homologue ukrainien lui avait "assuré catégoriquement" que ces avions n'attaqueraient pas le territoire russe, conformément à la doctrine américaine visant à éviter une escalade du conflit.

Les futurs F-16 de Kiev seront cependant actifs "partout où des troupes russes se trouvent en Ukraine", a ajouté Joe Biden.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Qui est Vladimir Poutine, le président de la Russie ?