La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 816,90
    -18,90 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    35 183,20
    -64,91 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Joe Biden assure "ne pas être en guerre contre Facebook"

·1 min de lecture

Joe Biden veut éviter le conflit frontal avec le plus grand réseau social au monde. "Nous ne sommes pas en guerre contre Facebook", a assuré lundi 19 juillet la porte-parole de la Maison-Blanche; le président américain s'efforçant lui aussi de calmer le jeu après avoir accusé vendredi le réseau social de "tuer des gens".

"Nous ne sommes pas en guerre contre Facebook, nous sommes en guerre contre le virus", a dit lundi Jen Psaki, porte-parole de la Maison-Blanche. Un peu plus tôt, le président Joe Biden était lui revenu sur des propos très vifs qu'il avait tenus vendredi à propos des fausses informations sur la vaccination anti-Covid circulant sur Facebook.

"Facebook ne tue pas les gens", a-t-il déclaré lundi à la presse, après un discours à la Maison-Blanche sur l'économie américaine. Il a fait valoir que des usagers du réseau social "diffusaient de fausses informations. Cela peut faire du mal à ceux qui les écoutent. Cela tue des gens. Voilà ce que j'ai voulu dire", a ajouté le président.

À lire aussi — Donald Trump va porter plainte contre Facebook, Twitter et Google pour l'avoir banni des réseaux sociaux

Vendredi 16 juillet, Joe Biden avait, dans une sortie d'une rudesse inhabituelle, estimé que Facebook et d'autres réseaux sociaux "tuaient" des gens en laissant circuler de fausses informations sur la vaccination contre le Covid.

"Ils tuent des gens. La seule pandémie que nous avons, touche des personnes qui ne sont pas vaccinées. Ils tuent des gens", avait répondu le président (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un bras robotisé européen va être lancé vers la Station spatiale internationale
L'iPhone a un 'problème majeur avec la sécurité d'iMessage', selon un chercheur en cybersécurité
Des galaxies en collision photographiées par le télescope Hubble
L'entreprise française Carmat a vendu pour la première fois un cœur artificiel en Italie
Drone suicide, laser, 'railgun'... 10 armes futuristes en cours de développement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles