La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 322,72
    -546,65 (-1,57 %)
     
  • Nasdaq

    14 590,77
    -379,20 (-2,53 %)
     
  • Nikkei 225

    30 183,96
    -56,10 (-0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,1684
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    24 500,39
    +291,61 (+1,20 %)
     
  • BTC-EUR

    35 427,66
    -1 747,13 (-4,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 020,74
    -36,40 (-3,44 %)
     
  • S&P 500

    4 358,13
    -84,98 (-1,91 %)
     

JO Tokyo 2021 : ce pays offre plus d’un demi-million d’euros pour une médaille d'or

·2 min de lecture
JO Tokyo 2021 : Singapour offre plus d’un demi-million d’euros pour une médaille d'or

Tous les pays ne récompensent pas leurs athlètes de la même manière. De plus d’un demi-million d’euros à rien du tout, les écarts de rémunération sont abyssaux.

Pour de nombreux sportifs, devenir champion olympique est le rêve d’une vie. Mais dans la course à la médaille d’or, l'argent est souvent une carotte efficace. Sur ce point, personne ne rivalise avec Singapour. Est-ce un manque de confiance envers sa délégation ou une réelle volonté de récompenser le mérite ? Quelle que soit la raison, le micro-État asiatique est incontestablement le pays le plus généreux en matière de dotation financière pour une médaille d’or. En cas de victoire finale dans une discipline, l'athlète se verra ainsi attribuer 620 000 euros par son comité national, assure Forbes.

À LIRE AUSSI >> JO Tokyo 2021 : or, argent ou bronze, combien toucheront les médaillés français ?

Les éventuels médaillés d’argent, eux, peuvent prétendre à 310 000 euros et 150 000 euros sont promis à ceux qui ramènent une breloque en bronze. Seul hic, pour l’instant, le bilan de Singapour reste bloqué à zéro médaille au Japon. Avec une prime de 600 000 euros en cas de titre olympique, Taiwan récolte la médaille d’argent des pays les plus généreux devant l’Indonésie (290 000 euros).

La Grande-Bretagne et la Suède ne donnent rien

En Europe, les Italiens sont ceux qui ont le plus à gagner à glaner l’or. L’Italien Marcell Jacobs, l’homme le plus rapide du monde, va toucher 180 000 euros pour sa victoire historique sur le 100 mètres. L’escrimeur italien, médaillé d’argent au fleuret, s‘enrichit de 90 000 euros. Pour les nombreux médaillés de bronze de l’autre côté de Alpes (15), ils recevront un chèque de 60 000 euros.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Tous les pays n’offrent pas de récompense pour un podium. Parmi les plus radins, la Grande-Bretagne, la Nouvelle-Zélande, la Norvège et la Suède ne versent aucune rémunération à leur médaillés. C’est aussi le cas de plus petites délégations comme Saint-Kitts-et-Nevis, les Tonga ou les îles Vierges américaines.

Pour rappel, les athlètes français ne sont pas les moins gâtés. Clarisse Agbegnenou, Romain Cannone ou encore Jean Quincampoix, sacrés à Tokyo, toucheront 65 000 euros pour leur médaille d’or. L'argent rapporte 25 000 euros et le bronze 15 000 euros aux athlètes tricolores. 

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles