Marchés français ouverture 4 h 8 min
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 372,66
    +45,55 (+0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0864
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    21 929,80
    +87,47 (+0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    21 276,99
    +74,77 (+0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     

JO de Paris 2024 : « Je ne peux pas rêver d’un plus bel objectif »… A 35 ans, Dimitri Bascou repart pour un tour

JO de Paris 2024 : « Je ne peux pas rêver d’un plus bel objectif »… A 35 ans, Dimitri Bascou repart pour un tour

interview - Après avoir quasiment tout arrêté, le spécialiste du 110 m haies, médaillé de bronze à Rio en 2016, a décidé de repartir à l’entraînement pour finir en beauté en 2024

Les Jeux olympiques de Paris peuvent pousser les athlètes à toutes les folies. Prenez Dimitri Bascou, par exemple. Après sa non-qualification pour les JO de Tokyo, le spécialiste du 110 m haies avait décidé de s’éloigner de la piste, sans avoir non plus annoncé officiellement la fin de sa carrière. Puis il a rechaussé les pointes, presque par hasard, et s’est aperçu qu’il en avait encore sous le pied. A 35 ans, voilà le champion d’Europe et médaillé de bronze aux JO de Rio en 2016 reparti à l’entraînement, avec en point de mire une dernière danse en 2024 devant le public français.

Le pari peut sembler déraisonnable, mais après avoir entendu l’intéressé, on a très envie d’y croire avec lui. Après 15 années au haut niveau, le Martiniquais se connaît par cœur et a mis en place une structure qui lui convient. Il nous a expliqué tout ça lorsque nous l’avons reçu dans notre émission Twitch, Les croisés, tu connais, jeudi 12 janvier.

Quel a été votre cheminement de la déception des JO de Tokyo à votre décision de revenir pour viser Paris 2024 ?

Tokyo, pour moi comme la plupart des athlètes de ma génération, c’était le sommet, avec normalement derrière les championnats d’Europe à Paris pour finir notre carrière en beauté. Sauf(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Athlétisme : Mahiedine Mekhissi met fin à sa carrière à 37 ans
JO de Paris 2024 : « On part de trop loin »… Après la déception de Munich, l’athlétisme français est-il dans la sauce ?
JO de Paris 2024 : De l’athlétisme à l’escalade, nos lecteurs veulent participer « le plus possible » à la fête olympique