La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 890,51
    -186,50 (-1,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

JO de Paris 2024 : Gérald Darmanin pointe les drones comme principale menace terroriste

Sécurité - Le ministre de l’Intérieur souhaite s’inspirer de la Coupe du monde au Qatar pour les JO et la Coupe du monde de rugby

Depuis Doha, où il représente la France pour l’ouverture de la Coupe du monde de football, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est exprimé sur la sécurité des grands évènements sportifs. Les drones sont « la menace terroriste principale d’aujourd’hui et de demain, un drone chargé d’explosifs qui va sur une foule, sur une équipe exposée, sur une cérémonie d’ouverture comme aux Jeux olympiques par exemple », estime-t-il.

« Quand on organise un événement comme celui-là, les attaques cyber, la lutte anti-drone, les questions de menaces terroristes, les flux des personnes sont des sujets importants », a-t-il poursuivi depuis l’hôtel des Bleus qu’il a salués en début d’après-midi, deux jours avant leur entrée en lice contre l’Australie, et qu’il souhaite voir en finale contre « le Brésil ».

35.000 policiers et gendarmes mobilisés pour Paris 2024

« On a (à Doha) 225 policiers, gendarmes et démineurs qui sont là pour aider la sécurisation des supporters français qui seront jusqu’à 20.000 », a-t-il expliqué. Sans comparer une Coupe du monde de football ou de rugby et des Jeux olympiques, le ministre a évoqué « des choses qui peuvent évidemment nous inspirer ».

« C’est de l’intelligence et de l’expérience à connaître pour demain, pour la Coupe du monde de rugby(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
JO de Paris 2024 : « Marianne doit se retourner dans sa tombe »… Les Phryges divisent nos lecteurs
JO 2024 de Paris : L’organisation dévoile les mascottes, les « Phryges », en forme de bonnet phrygien
JO de Paris 2024 : Marseille candidate pour inaugurer le parcours de la flamme olympique en France