La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 627,25
    -1 005,54 (-2,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

JO - Natation (H) - Mewen Tomac et Yohann Ndoye Brouard éliminés sur 100 m dos aux JO de Tokyo

·1 min de lecture

Les Français Mewen Tomac et Yohann Ndoye-Brouard ne sont pas parvenus à se qualifier lundi pour la finale du 100 m dos aux Jeux de Tokyo. Les Français Mewen Tomac et Yohann Ndoye-Brouard ont été éliminés lundi en demi-finales du 100 m dos aux Jeux de Tokyo. Mewen Tomac, auteur d'un chrono de 53'62'' loin de son record (52''86), a pris la septième place de la première demi-finale dominée par l'Américain Ryan Murphy (52''24) tandis que Yohann Ndoye Brouard a lui été disqualifié dans la même série pour avoir manqué son virage. « Je n'ai pas vu les drapeaux, j'ai été ébloui par les lumières. J'ai pris le mur, j'ai tapé avec la tête, ça ne m'était jamais arrivé », a déclaré Ndoye Brouard au micro de France 3. lire aussi Le programme de la natation aux JO lire aussi Mewen Tomac et Yohann Ndoye Brouard (natation), le duo qui rappelle Camille Lacourt et Jérémy Stravius

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles