La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 763,96
    -50,43 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    15 162,16
    +0,63 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    30 323,34
    -188,37 (-0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1759
    -0,0067 (-0,56 %)
     
  • HANG SENG

    24 667,85
    -365,36 (-1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    40 413,02
    -705,77 (-1,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 219,97
    -13,32 (-1,08 %)
     
  • S&P 500

    4 474,35
    -6,35 (-0,14 %)
     

JO - Hand (F) - « L'équipe de France est de retour », annonce Laura Flippes après la qualification des Bleues en demies des JO de Tokyo

·4 min de lecture

Si les Bleues ne s'attendaient pas à une telle démonstration face aux Pays-Bas (32-22), mercredi en quarts de finale des JO, elles étaient très fières de leur prestation, réussie de bout en bout. Coralie Lassource (capitaine de l'équipe de France) : « C'est un truc de folie. Je ne réalise pas encore, je n'ai pas les mots. On ne s'attendait pas à un match comme ça déjà, mais à un match beaucoup plus serré, mais là, d'entrée, on a mis ce qu'il fallait mettre, on a bien défendu, on a couru, je pense qu'elles ne s'y attendaient pas. On les a vraiment fait déjouer, on a bien aidé nos gardiennes, notre défense a été monstrueuse, elles ne savaient pas quoi faire, tout allait très bien pour nous. Je pense que ce match-là, on ne l'oubliera jamais. Un quart de finale de JO que tu gagnes de 10 buts, franchement faut y aller ! On s'est réveillées au très bon moment : il fallait battre le Brésil, on a battu le Brésil, là il fallait gagner et on gagne. Dans deux jours il faut gagner et je pense qu'on va gagner. » lire aussi Les Bleues ont broyé les Pays-Bas Laura Flippes (arrière droite de l'équipe de France) : « Je ne réalise pas du tout, je suis trop contente d'avoir gagné, avec la manière en plus. On avait besoin de se retrouver et après ce match on peut dire que l'équipe de France est de retour. On a très, très bien préparé le match, avec beaucoup de sérieux. On ne s'attendait pas à démarrer de cette façon (14-4 après un quart d'heure) mais on ne va pas s'en plaindre ! On est très contentes du caractère et de l'agressivité que l'on a mis d'entrée de jeu pour aller chercher un avantage aussi conséquent dès le début. L'équipe de France, c'est ça. Notre pire ennemi c'est nous-mêmes et on est capables des plus belles choses comme d'un peu se marcher sur les pieds. Il fallait retrouver la confiance toutes ensemble, retrouver du plaisir à jouer. On attendait ce déclic pour avancer dans la compétition. » Pauletta Foppa, pivot de l'équipe de France « Une victoire où on gagne à peu près en respectant le projet de jeu, ça remet de la confiance au sein du collectif » Pauletta Foppa (pivot de l'équipe de France) : « Ça a été compliqué, on ne s'est pas facilitées notre début de tournoi, mais on a su rebondir au bon moment. Je suis trop contente de vivre une demi-finale de Jeux Olympiques. On est capables de mener de dix buts comme de se faire remonter dix buts. On est restées rigoureuses et on a appliqué notre plan tactique jusqu'à la fin. On a perdu beaucoup moins de ballons que lors des matches précédents. On s'est toutes appliquées, avec un niveau d'exigence supérieur. C'est ce qui est bien dans cette équipe : match après match, on augmente notre exigence. Et ça paye. On a pu faire tourner, tout le monde a pu jouer, ça fait plaisir. Une victoire où on gagne à peu près en respectant le projet de jeu, ça remet de la confiance au sein du collectif. On les a quand même bien dominées tout le match. Ça fait du bien. » lire aussi Hand : le programme des JO Amandine Leynaud (gardienne de l'équipe de France) : « Tactiquement, on a été hyper bonnes. Ça fait plaisir à voir. Je fais deux, trois arrêts au début du match qui me mettent en confiance et derrière je me dis que j'arrive à lire toutes les situations (22 arrêts au total, 51% de réussite). C'est trop cool de vivre ces moments-là. On a tellement bien commencé, mais c'est un quart de finale, les équipes ne lâchent pas l'affaire comme ça. Tout le monde le sait, on a été devant dans pas mal de matches et ça a été difficile de tenir ce niveau. Ce soir (mercredi), on l'a tenu, même si en deuxième mi-temps elles ont essayé de revenir, elles y ont cru. On a tenu la dragée vraiment haute. On a perdu un peu moins de balles. Ça permet de faire un score assez énorme. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles