Publicité
Marchés français ouverture 8 h 39 min
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0030 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 088,67
    +10,46 (+0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 387,63
    -0,53 (-0,04 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     

JO d'hiver 2030 : le président du CIO "très impressionné" par la candidature française

Wikimedia Commons

Après Paris, la France accueillera-t-elle de nouveau les Jeux olympiques cette fois-ci en hiver ? Après la visite du Comité international olympique (CIO)n David Lappartient, dont l'élection à la tête du comité olympique français (CNOSF) a été ratifiée à plus de 95% des voix lors d'une assemblée générale de l'institution mercredi, a estimé que le président du CIO Thomas Bach a été "très impressionné" par la candidature conjointe des régions Auvergne Rhône-Alpes et Provence Alpes-Côte d'Azur.

Les présidents des deux régions, respectivement Laurent Wauquiez et Renaud Muselier, ont en effet accompagné David Lappartient et Marie-Amélie Le Fur, présidente du comité paralympique et sportif français (CPSF), pour aller défendre cette candidature à Lausanne au siège du CIO le mardi 7 septembre."On avait deux régions qui étaient candidates (...) On a préféré additionner que soustraire. Il y aura forcément un peu plus de complexité. Mais c'est aussi sans doute une chance d'utiliser des lieux qui sont faits pour ça", a-t-il ajouté.

"Notre objectif c'est de rentrer en dialogue ciblé (avec le CIO). Ils choisiront un ou plusieurs sites. On verra, c'est le CIO qui prendra cette décision, ça se déroulera très certainement au 1er décembre prochain à la commission exécutive du CIO", a explique David Lappartient, l'un des trois membres français du CIO."Oui, on aura de la neige", a aussi affirmé le président du CNOSF, assurant que le projet était également d'utiliser "le moins de neige culture possible". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite