La bourse ferme dans 8 h 22 min
  • CAC 40

    6 622,59
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 169,87
    +23,93 (+0,58 %)
     
  • Dow Jones

    34 751,32
    -63,07 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,1783
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    1 763,80
    +7,10 (+0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    40 847,49
    -571,04 (-1,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 231,45
    -1,84 (-0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,34
    -0,27 (-0,37 %)
     
  • DAX

    15 651,75
    0,00 (0,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,48
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,92
    +20,39 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 473,75
    -6,95 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 802,57
    +134,72 (+0,55 %)
     
  • GBP/USD

    1,3796
    -0,0000 (-0,00 %)
     

JO - Canoë-kayak - K1 (F) - Marie-Zélia Lafont « énormément déçue » après son élimination en K1 aux JO de Tokyo

·1 min de lecture

La slalomeuse française Marie-Zélia Lafont, 14e de la demi-finale du kayak monoplace (K1), ce mardi, aux JO de Tokyo, était très déçue d'avoir laissé échapper ses chances de finale en raison d'une « grosse erreur » à mi-parcours. Marie-Zélia Lafont tentait de cacher sa déception derrière un beau sourire, ce mardi, après avoir dû se contenter de la 14e place en demi-finale du kayak monoplace slalom (K1) aux JO de Tokyo, mais elle avouait que ça n'allait pas durer : « Quand ça va retomber, ça va tomber », disait la Française de 34 ans comme pour prévenir que les larmes étaient forcément à venir. « J'avais fait une bonne entame, j'étais bien avec mon bateau dans les mouvements d'eau, racontait-elle. Mais, au milieu du parcours, je fais une grosse erreur pour aller chercher la porte 14 (elle a dû remonter à contre-courant pour la passer). Je ne sais pas exactement pourquoi... J'étais un peu décalée à la sortie d'une porte en amont et je n'ai pas réagi assez rapidement pour m'adapter. Après, ça me met un peu dedans pour la suite, ça me coûte du temps... Et merde, quoi ! Je suis énormément déçue, ce qui est logique. » Après la cinquième place de Martin Thomas, lundi, en canoë monoplace (C1), le camp tricolore court donc toujours après sa première médaille au Japon. Depuis l'entrée du slalom au programme olympique en 1992, la France n'est jamais rentrée bredouille en six éditions. Dans la nuit de mardi à mercredi, ses deux dernières chances, l'expérimenté Boris Neveu (35 ans) en K1 et la jeune Marjorie Delassus (23 ans) en C1, disputeront leurs qualifications au Kasai Center de Tokyo. lire aussi Le programme et les résultats du canoë-kayak aux JO de Tokyo lire aussi Toute l'actualité des JO de Tokyo

Jeux Olympiques Tokyo 2021 : les plus gros scandales d'arbitrage qui ont secoué les JO

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles