La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 557,67
    -1 991,38 (-5,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

JO - Basket (H) - Bleus - Nando de Colo, après la qualification des Bleus en finale des JO de Tokyo : « C'est dur à réaliser »

·4 min de lecture

Nando De Colo, le meneur de l'équipe de France, vainqueur 90-89 de la Slovénie jeudi en demi-finales des JO de Tokyo, a loué l'état d'esprit des Bleus. Nando De Colo (meneur des Bleus, vainqueurs 90-89 jeudi en demi-finales des JO de Tokyo, au micro de France 2) : « Ça a été génial, on a vraiment contrôlé le match, ce que le coach voulait. La Slovénie est une équipe qui joue très bien au basket, on ne pouvait pas tout arrêter. Ce soir, on les stoppe à 90 points, c'est pas mal. On a vraiment respecté ce qu'on voulait, ralentir le jeu, être agressifs, tout le monde a été important dans l'équipe. (Sur le dernier contre de Batum) Extraordinaire ! On est habitués avec Nico, c'est génial, c'est ce qui fait notre force. On peut avoir des moments difficiles, il y a un groupe derrière, la dernière action le montre. On essaie de faire attention à leurs forces, on se fait quand même battre mais Nico arrive au dernier moment, c'est la force de l'équipe. Nando De Colo « Je laisse ma femme et mes trois filles toutes seules à la maison pour venir avec l'équipe. Elle me l'a dit avant de partir, si je ne rentre pas avec la médaille, ce n'est pas la peine de rentrer C'est dur à réaliser. J'ai dû prendre 2 secondes après le buzzer pour réaliser ce qu'il se passait. Ce qui est bien, c'est qu'on va rentrer avec une médaille, ça fait longtemps qu'on la cherche, maintenant, ce n'est pas encore fini. On a tous eu des grosses saisons. Je laisse ma femme et mes trois filles toutes seules à la maison pour venir avec l'équipe. Elle me l'a dit avant de partir, si je ne rentre pas avec la médaille, ce n'est pas la peine de rentrer. On sait qu'il y a du monde derrière nous. Il faut en profiter mais une finale olympique, on a dû attendre 20 ans avant d'en retrouver une. On va se concentrer sur la finale pour aller chercher la médaille d'or. » lire aussi Le film de France - Slovénie Evan Fournier (arrière des Bleus, au micro de France 2) : « On est soulagés. C'était un match extrêmement dur, un match à runs où les deux équipes ont vraiment eu des moments forts et des moments faibles. À titre individuel, être sur le banc à la fin, c'était un crève-coeur. Je suis vraiment content qu'on s'en sorte. Nico a fait du Batman sur la fin. Ce soir, on va kiffer. Mais il faut se remobiliser, on est venus chercher l'or. Evan Fournier « La Slovénie, c'est une vraie équipe, ce n'est pas que Luka Doncic. Luka attire beaucoup d'attention. Il est entouré de très bons joueurs qui connaissent très bien leur rôle, qui sont très intenses. Ils te mettent dans un faux rythme tout le match. Ils te forcent à faire un basket de NBA » Ça fait deux ans qu'on pense à notre défaite contre l'Argentine (en demi-finales du Mondial 2019). On dit depuis le début qu'on n'est pas venus pour rien. Il y a beaucoup d'émotions, on est tous très contents, mais on sait ce qui nous attend. On a battu les États-Unis lors de notre premier match de poules, ils vont être remontés. On va se reposer ce soir. On fait un très beau tournoi. La Slovénie, c'est une vraie équipe, ce n'est pas que Luka Doncic. Luka attire beaucoup d'attention. Il est entouré de très bons joueurs qui connaissent très bien leur rôle, qui sont très intenses. Ils te mettent dans un faux rythme tout le match. Ils te forcent à faire un basket de NBA un peu, ce n'est pas très confortable pour nous, on est très grands. Un gros gros match. »

lire aussi Le tableau du tournoi olympique de basket

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles