Publicité
La bourse ferme dans 6 h 42 min
  • CAC 40

    8 028,36
    +46,85 (+0,59 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 939,91
    +25,78 (+0,52 %)
     
  • Dow Jones

    37 753,31
    -45,66 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0681
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    2 393,90
    +5,50 (+0,23 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 544,72
    -1 845,40 (-3,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,33
    -0,36 (-0,44 %)
     
  • DAX

    17 803,37
    +33,35 (+0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 891,78
    +43,79 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 683,37
    -181,88 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    5 022,21
    -29,20 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    38 079,70
    +117,90 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    16 385,87
    +134,03 (+0,82 %)
     
  • GBP/USD

    1,2477
    +0,0020 (+0,16 %)
     

JO 2024 : pourquoi la France fait-elle appel à des renforts étrangers ?

Alotrobo/Pexels

La France est en état d’alerte maximale face à la menace d'attentats. Après l’attaque qui a eu lieu à Moscou le 22 mars, le gouvernement français a décidé de relever son plan Vigipirate au niveau «urgence attentat», le Premier ministre Gabriel Attal rappelant que «la menace terroriste islamiste est réelle» et que deux attaques ont déjà été déjouées cette année. Alors, pour sécuriser les Jeux olympiques de Paris 2024, la France a décidé de faire appel à des renforts militaires et policiers. Au total, 46 pays ont été sollicités, une pratique courant lors des grands événements internationaux. Jeudi 28 mars, le ministère de l'Intérieur a confirmé que ces «46 partenaires étrangers» allaient mettre à disposition «près de 2 185 renforts de forces de sécurité intérieure».

Les agents devraient être systématiquement en binôme avec un agent français, selon le ministère de l’Intérieur. C’est la Pologne qui a vendu la mèche en premier. «Les forces armées polonaises rejoindront la coalition internationale mise en place par la France pour soutenir la préparation et la sécurité des Jeux olympiques d'été 2024», a déclaré sur le réseau social X Wladyslaw Kosiniak-Kamysz, sans préciser le nombre de soldats déployés, mais cela comprend «des chiens renifleurs» avec pour mission «des opérations de détection d'explosifs et de lutte contre le terrorisme». De son côté, le ministère français des Armées n’avait pas précisé quelles nations étaient concernées. «Plusieurs nations étrangères vont nous renforcer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Finie la limite des 200 cigarettes : la France s'adapte au droit européen sur le tabac
10 ans d’allocations et 140 000 euros détournés : un couple a fait coup double en France et en Espagne
Quelle est donc cette nouvelle arnaque au CV qui prend de l’ampleur en France ?
10 ans d'Anne Hidalgo à Paris : la capitale s'est-elle métamorphosée ?
Hausse des prestations sociales, fin de la vignette verte… tout ce qui change au 1er avril 2024