Marchés français ouverture 8 h 17 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,0175
    -0,0075 (-0,73 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    22 857,87
    -92,52 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

JO 2024: un point d'étape supervisé par Macron ce lundi

SARAH MEYSSONNIER

A deux ans des JO-2024, le président français Emmanuel Macron organise lundi une "réunion de chantier", selon l'Elysée, avec une dizaine de ministres pour "faire le point" sur cet évènement dont les défis sécuritaires et budgétaires inquiètent.

Il fallait marquer le coup. A deux ans quasiment jour pour jour de l'échéance (26 juillet-11 août 2024), le président de la République veut montrer que les JO sont une priorité de ce début de quinquennat et que rien ne doit être laissé au hasard. Mais si certains l'interprètent comme une reprise en main élyséenne du dossier, d'autres en revanche regrettent que ce rendez-vous ne soit qu'un point d'étape. "Il semble que ce soit plus un point d'étape sans une réelle reprise en main par l'Etat des JO. C'est dommage", anticipe un expert des arcanes olympiques sous couvert d'anonymat.

Prévue dans un premier temps pour accueillir tous les acteurs du dossier, cette réunion a vu sa liste d'invités se réduire aux ministres et services de l'Etat concernés. Une dizaine de ministres sont donc attendus parmi lesquels Bruno le Maire (Economie), Gérald Darmanin (Intérieur), Sébastien Lecornu (Défense), Pap Ndiaye (Education nationale) ou encore la ministre des sports et des JO Amélie Oudéa-Castéra. Mais pour l'instant rien n'a filtré de ce qui pourrait accoucher d'une telle réunion interministérielle.

Points de fragilité

"Je vous le dis, pas grand-chose, voire rien", assure cet expert. Un autre point d'étape est prévu avec les élus "à la rentrée", avec la mairie de Paris, la région Ile-de-france, les élus du département de Seine-Saint-Denis, limitrophe de la capitale, ou encore le Comité olympique français (CNOSF), a précisé l'Elysée.

L'objet de cette réunion de chantier comme l'a qualifiée jeudi Emmanuel Macron en marge de sa visite sur le Tour de France, "sera pour les ministres de faire un point d'étape, et éventuellement de marquer les points de fragilité", assure l'Elysée. Certains points de fragilité sont d'ores et déjà connus: la tension budgétaire en raison de l'inflation née du conflit en Ukraine et la question de la sécurité.

Hasard du calendrier, cette réunion tombe cinq jours après la divulgation par l'hebdomadaire Le Canard Enchaîné d'un rapport provisoire de la Cour d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles