Publicité
La bourse ferme dans 3 h 24 min
  • CAC 40

    7 533,21
    +29,94 (+0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 866,53
    +27,39 (+0,57 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0715
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    2 334,10
    -15,00 (-0,64 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 368,35
    -693,94 (-1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 370,14
    -18,02 (-1,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,76
    +0,31 (+0,40 %)
     
  • DAX

    18 046,34
    +44,32 (+0,25 %)
     
  • FTSE 100

    8 151,61
    +4,75 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2668
    -0,0018 (-0,14 %)
     

JO 2024 : les déménageurs craignent un été cauchemardesque

Robinson Greig/Unsplash

Il y a trois mois encore, c’était la douche froide pour les professionnels du secteur du déménagement : certains seraient autorisés pour motifs impérieux tandis que d’autres non, en raison des Jeux olympiques de Paris 2024. Une sacrée perte de chiffre d’affaires tant la période estivale est cruciale. Mais après plusieurs semaines de négociations, les déménageurs ont eu gain de cause, explique Le Parisien : changer d’appartement et entrer ou sortir de Paris sera possible. «Il fallait absolument que nous puissions opérer d’une manière ou d’une autre, car c’est en été que nous travaillons le plus», réagit soulagé auprès de nos confrères, le vice-président de la chambre syndicale du déménagement, Sébastien Le Bail.

Une «grande victoire», ajoute le professionnel, qui évoque également la crise immobilière que subit la filière. Mais pour autant, tout ne sera pas si simple. Car si dans une partie de la capitale, les déménagements sont finalement autorisés, dans certaines zones, ils seront bannis, comme celles proches des sites olympiques. Dans les zones rouges, seuls ceux pour motifs impérieux seront autorisés «comme un problème de violences conjugales, des problèmes de santé ou encore une mutation», détaille Sébastien Le Bail. Et il faudra surtout transmettre des documents pour justifier du caractère impérieux du déménagement, avec le QR Code imposé dans l’hypercentre, un justificatif de domicile ou une attestation professionnelle.

Beaucoup de démarches et du «travail administratif en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : les départements où les prix s’effondrent le plus vite en Ile-de-France
Immobilier : les ventes s’écroulent encore dans l’ancien, les prix dégringolent
Les villes étudiantes où trouver un logement devient un casse-tête
Son HLM est trop grand : il demande un logement plus petit
Immobilier : est-ce enfin la sortie de crise pour les acheteurs et les vendeurs ?