La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 889,88
    +234,29 (+0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

JO 2024: le compte à rebours est enclenché pour trouver 500 millions et éviter la sortie de route budgétaire

L'Etat l'a réaffirmé lundi: il ne comblera pas le déficit annoncé de 300 à 500 millions d'euros des JO de Paris 2024. A deux ans de l'échéance, charge aux organisateurs de trouver plus d'argent de la part des sponsors, tout en réduisant les dépenses.

A deux ans de l'évènement, il reste encore de nombreuses zones d'ombre sur l'organisation des Jeux olympiques de Paris 2024. Cela a poussé Emmanuel Macron a reprendre la main à l'Elysée afin de faire le point sur une myriade de dossiers (sécurité, chantier, billetterie...). Et surtout de veiller à éviter tout dérapage budgétaire, l'Etat étant garant du budget du comité d'organisation. "Il n'y aura pas d'impôts JO" a insisté le président. Pourtant, il manque pour l'heure encore 300 à 500 millions d'euros au budget des JO.

300 millions d'euros à trouver du côté des sponsors

C'est à la fois la situation la plus facilement évaluable, et la plus incertaine. A date selon le rapport du comité d'audit du 20 juin 2022, présidé par le préfet Jacques Lambert, que Challenges s'est procuré, les sponsors signés contribuent pour 763 millions d’euros. Soit 69% des 1,1 milliard d’euros. Il manque donc encore 337 millions d'euros. "Il a fallu rameuter des investisseurs français, juge Jean-Baptiste Guégan, consultant en géopolitique du sport. Il reste encore un trou, mais ils vont réussir à trouver l’argent qui manque." Carrefour a été annoncé après Orange, BPCE ou EDF. Surtout rejaillit aujourd'hui. Cet argent risque de manquer pour boucler le budget total.

Emmanuel Macron et Tony Estanguet à l\'Elysée lundi 25 juillet 2022. Crédit : AFP
Emmanuel Macron et Tony Estanguet à l\'Elysée lundi 25 juillet 2022. Crédit : AFP

Du côté de Paris 2024, on souligne qu'il manque effectivement un partenaire de rang 1, à une centaine de millions d'euros, mais "malgré les deux années de crise, nous sommes plutôt très bien car dans le temps de passage de Londres 2012. On atteindra les objectifs, mais il n'est pas raisonnable d’avoir aujourd'hui des objectifs plus ambitieux." Le rapport du comité d'audit est plus sévère, notant un "risque possible que Paris 2024 ne réalise pas l’intégralité de l’objectif qu’il s’est fixé".

Des centaines de millions d'économies

Le chiffre précis n'est pas connu. Mais la tendance est confirmée par tous les intervenants. Avec , il faut trouver des économies. Et pas pour de petits montants. L'Elysée se montre intraitable: "il n[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles