Publicité
La bourse ferme dans 3 h 57 min
  • CAC 40

    8 116,05
    -79,91 (-0,97 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 038,84
    -35,50 (-0,70 %)
     
  • Dow Jones

    39 806,77
    -196,82 (-0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0870
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    2 421,70
    -16,80 (-0,69 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 577,11
    +3 752,54 (+6,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 534,74
    +46,20 (+3,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,45
    -1,35 (-1,69 %)
     
  • DAX

    18 691,54
    -77,42 (-0,41 %)
     
  • FTSE 100

    8 386,54
    -37,66 (-0,45 %)
     
  • Nasdaq

    16 794,88
    +108,91 (+0,65 %)
     
  • S&P 500

    5 308,13
    +4,86 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2717
    +0,0011 (+0,09 %)
     

JO 2024 : les billets haut de gamme finiront-ils par trouver preneur ?

rarrarorro/Adobe Stock

L’échéance se rapproche. Les Jeux Olympiques de Paris ont désormais lieu dans moins de cent jours. Et à l’orée de l’événement, les places continuent de se vendre : 250 000 billets avaient été remis en vente, voilà quelques jours. Mais d’autres ne connaissent pas les mêmes succès, soulignent nos confrères du Parisien : les packs hospitalité. Combinant un billet pour les JO et une prestation touristique, ils sont pourtant disponibles sur le site des Jeux, une première. Mais ils peinent à trouver leur public, notamment à cause de leurs prix.

On Location, l'opérateur exclusif de ce programme, dispose d'un catalogue impressionnant de plus de 4000 produits offrant des combinaisons variées. Les prix de ces offres s'étendent de quelques centaines d'euros à plusieurs dizaines de milliers d'euros, incluant la location de bateaux, des services de traiteurs, des espaces conviviaux, des billets pour les compétitions ou la cérémonie d’ouverture. La compagnie a investi massivement dans ces services d'accueil et doit verser environ 260 millions d'euros de royalties à l'organisation, tout en se retrouvant actuellement avec un stock important de packs invendus.

Et l’entreprise ne lésine pas sur les dépenses. On Location a déjà versé 1,4 milliard d’euros de droits au comité international olympique pour créer ce programme d'hospitalité. Mais d’après les spécialités de l’événement, cette somme est «exorbitante». Peu importe, l’entreprise doit l’amortir. D'après le quotidien, elle espérait réaliser (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les revenus des locataires de HLM davantage contrôlés, les Ehpad publics en grande difficulté… Le Flash éco du jour
Nouvelle menace de grève des contrôleurs aériens pour le pont de l'Ascension
Dengue : le nombre de cas en France explose à l'approche des JO
Vieilles Charrues 2024 : la facture s’annonce salée, le festival en danger ?
Elles ont moins de 14 ans et mettent de l’anti-âge : les «Sephora Kids» inquiètent