Publicité
La bourse ferme dans 3 h 38 min
  • CAC 40

    8 079,38
    -22,95 (-0,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 012,89
    -24,71 (-0,49 %)
     
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0844
    +0,0026 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    2 341,20
    +4,00 (+0,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 078,48
    -2 428,33 (-3,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 417,48
    -50,62 (-3,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,70
    -0,17 (-0,22 %)
     
  • DAX

    18 602,92
    -88,40 (-0,47 %)
     
  • FTSE 100

    8 301,92
    -37,31 (-0,45 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2718
    +0,0020 (+0,16 %)
     

JO 2024 : à moins de cent jours, il manque toujours 8 000 agents de sécurité

pixarno/Adobe Stock

À J–95 avant les Jeux olympiques de Paris, une course contre la montre a débuté. Si la ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, Amélie Oudéa-Castéra, qui était l’invitée de l’émission Bonjour ! La Matinale TF1, ce lundi 22 avril, s’est voulue rassurante en affirmant que le niveau de préparation actuel s’élevait à «huit» ou «huit et demi» sur dix, elle a cependant fait part de failles au niveau de la sécurité. Le recrutement d’agents de sécurité n’est, en effet, pas terminé et il reste actuellement 8 000 postes à pouvoir.

Sur le plateau de TF1, Amélie Oudéa-Castéra a assuré qu’il n'y avait «pas d'inquiétude» à l'heure actuelle et a précisé concernant l'embauche d'agents de sécurité avoir «rehaussé [leurs] objectifs récemment», afin de «tenir compte des risques de no show», c'est-à-dire «le fait qu'il y ait des non-présentations le jour J».

«Notre volonté, c’est d'avoir 28 000 entrées en formation pour 20 000 recrutements. Aujourd’hui, nous sommes à 18 000 entrées en formation, un petit plus, même, maintenant, pour un petit peu moins de 12 000 recrutements. Il nous en reste encore plusieurs milliers à effectuer, mais le plan de charge est là, a-t-elle indiqué, en soulignant une action très puissante sous la houlette du préfet de la région Île-de-France, avec les équipes de France Travail et l'ensemble des entreprises attributaires des marchés et du comité d'organisation.»

Lundi 15 avril, Emmanuel Macron avait évoqué pour la première fois des «plans B et C» en (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Collège «tous les jours de 8h à 18h» : quelles sont les zones concernées ?
De nouvelles règles d'indemnisation du chômage en juillet, bonne nouvelle pour certains propriétaires de passoires thermiques… Le Flash éco du jour
Réforme de l’assurance chômage : les règles d’indemnisation durcies dès le 1er juillet
Européennes 2024 : débats télévisés, radios… quelles sont les règles de la campagne électorale ?
Coco : que faut-il savoir sur ce site à la réputation sulfureuse ?