Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    38 633,02
    +62,26 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0708
    -0,0040 (-0,37 %)
     
  • HANG SENG

    18 335,32
    -95,07 (-0,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 843,69
    +282,45 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 360,08
    -22,58 (-1,63 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     

JO 2024 : à la rencontre de l’escrimeuse Marion Rousseau, entre études et sport de haut niveau

JO 2024 : à la rencontre de l’escrimeuse Marion Rousseau, entre études et sport de haut niveau

A moins de deux mois des Jeux olympiques de Paris (26 juillet au 11 août), Capital part à la rencontre d’athlètes pour évoquer leur préparation olympique. A cette occasion, nous nous sommes rendus à l'Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep), la fabrique à champions du sport français située à Paris, afin de discuter avec l’escrimeuse Marion Rousseau. Cette jeune athlète de 19 ans, double championne d’Europe par équipe, vise une médaille aux JO de Paris dans l’épreuve de fleuret par équipe.

Elle nous explique notamment comment elle gère ses études, qu’elle effectue dans les locaux de l’Insep, en parallèle de sa carrière de sportive. «J’ai des horaires aménagés pour pouvoir concilier mes cours et mes entraînements, raconte Marion Rousseau. J’étudie le matin de 8 heures à 10 heures et en début d'après-midi, afin de préparer un brevet professionnel pour devenir coach. En parallèle, je m'entraîne deux fois par jour, entre 15 heures et 20 heures par semaine.»

En plus d’être hébergée à l’année et de bénéficier d’une formation professionnelle gratuite, Marion Rousseau bénéficie également, comme les autres athlètes de l’Insep, de l’ASP (Agence de services et de paiement), une bourse ministérielle qui peut atteindre jusqu’à 500 euros par mois. Cet argent lui permet notamment de couvrir une partie de ses dépenses personnelles. «J’utilise ma bourse pour payer mes déplacements, ou acheter mon matériel d'escrime, qui coûte très cher, poursuit Marion Rousseau. Cet (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un tribunal russe saisit plusieurs centaines de millions d’euros appartenant à trois banques européennes
Tourisme spatial : un Français va aller dans l'espace lors d'un incroyable voyage à bord de la fusée de Jeff Bezos
Les employés de ces compagnies aériennes devraient recevoir une prime équivalente à huit mois de salaire
Il achète son billet de train avec quatre minutes de retard, la SNCF lui réclame 115 euros
Alain Delon : pourquoi la fille d’Ari Boulogne tente une action en Suisse pour établir sa paternité