La bourse ferme dans 6 h 8 min
  • CAC 40

    4 898,76
    +47,38 (+0,98 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 192,76
    +21,35 (+0,67 %)
     
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,1854
    +0,0028 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    1 912,90
    +8,30 (+0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    10 922,48
    -51,40 (-0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,18
    +5,08 (+1,98 %)
     
  • Pétrole WTI

    40,51
    -0,13 (-0,32 %)
     
  • DAX

    12 622,92
    +79,86 (+0,64 %)
     
  • FTSE 100

    5 847,19
    +61,54 (+1,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    23 516,59
    +42,32 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,65 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3091
    +0,0011 (+0,09 %)
     

Jeux vidéo : un mode de jeu de FIFA fait polémique

·2 min de lecture

Le mode de jeu FUT, où le joueur doit collectionner les cartes virtuelles, payantes, inquiète certains observateurs, dont Me Morant Lahouazi, qui a déposé plainte contre Electronic Arts. Le mode de jeu est déjà interdit en Belgique et aux Pays-Bas.

Il a beau être l'un des jeux vidéo les plus vendus au monde chaque année, le célèbre jeu de football FIFA, et plus particulièrement sa dernière édition, fait polémique. Car l'un de ses modes de jeu, le mode FUT, se trouve à la lisière du jeu d'argent et du jeu de hasard. Un avocat français a ainsi porté plainte contre l'éditeur du jeu, dénonçant notamment les risques pour les mineurs.

>>Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Le but de ce mode de jeu est de collectionner les cartes virtuelles représentant des joueurs de foot célèbres, pour constituer la meilleure équipe possible. Mais quand on achète ces cartes, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Certains joueurs dépensent ainsi des centaines, voire des milliers d'euros, pour acheter des cartes et avoir la meilleure équipe. En plus d'être injuste et d'inciter massivement à la dépense, FIFA utiliserait ici les codes des jeux de hasard de type casino. C'est en tout cas ce que dénonce Me Morant Lahouazi, à l'origine de la plainte contre Electronic Arts.

"On a pris le sport le plus joué au monde, on l'a mis dans une console, et on y applique les règles du casino en ligne et on donne ça à des mineurs, sans aucune régulation sur le sujet", s'indigne-t-il au micro d'Europe 1. "On est dans un système où en deux ou trois clics, on a dépensé 99,99 euros."

Le mode de jeu est interdit en Belgique et aux Pays-Bas

Aujourd'hui, on compte des centaines de milliers d'accros à ce mode de j...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :