La bourse ferme dans 47 min
  • CAC 40

    6 517,82
    -39,58 (-0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 739,00
    -38,38 (-1,02 %)
     
  • Dow Jones

    33 772,93
    -226,11 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0047
    -0,0045 (-0,44 %)
     
  • Gold future

    1 763,80
    -7,40 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    21 343,86
    -2 155,08 (-9,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    509,06
    -32,54 (-6,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,07
    +0,57 (+0,63 %)
     
  • DAX

    13 574,90
    -122,51 (-0,89 %)
     
  • FTSE 100

    7 557,71
    +15,86 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    12 744,69
    -220,65 (-1,70 %)
     
  • S&P 500

    4 238,93
    -44,81 (-1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,81 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1810
    -0,0123 (-1,03 %)
     

Jeux olympiques Paris 2024 : le gouvernement commande un laser anti-drones

On connaît les mille et une installations qui verront le jour pour les Jeux olympiques de Paris en 2024. Mais un autre outil n'a pas été annoncé en grande pompe, il ne devrait d'ailleurs pas faire partie des attractions des JO : il s'agit d'un système de laser censé abattre les drones qui survoleraient le ciel parisien. Le ministère des Armées en a commandé un prototype, rapporte CNN le mercredi 3 août. Paris, en tant que ville hôte, est chargée de gérer la sécurité des lieux : l'appareil fera partie de la panoplie des instruments à disposition des forces de l'ordre pendant les JO. Le ministère des Armées avait annoncé, dans un communiqué publié le 16 juin dernier, avoir acquis ce système d'arme laser anti-drone, appelé HELMA-P.

"Il permet d’apporter une réponse graduée à la menace drone, depuis l’éblouissement des instruments d’observation jusqu’à la neutralisation par altération de la structure d’un mini ou d’un microdrone (c’est-à-dire de 100g à 25kg), entraînant sa chute en quelques secondes". En d'autres termes, l'arme permettra "d’identifier, de poursuivre et de neutraliser des mini et microdrones".

Pour son fabricant, la PME française Cilas (ArianeGroup), le laser expérimental est même capable de neutraliser "100% de ses cibles à 1.000 mètres", expliquait en novembre dernier la société. Le système portatif était alors présenté au Forum Innovation Défense. Il se présente sous la forme d'un boîtier monté sur un trépied qui contient un système de détection du drone, de pointage (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ubisoft s'envole en Bourse, Tencent pourrait payer le prix fort pour monter au capital
Pétrole : les prix au plus bas depuis le début de la crise en Ukraine
Une gigantesque décharge illégale se trouve chez eux depuis près d'un an et rien ne change
Le locataire ne paie plus depuis six ans, les propriétaires réclament 45.000 euros de loyers
Budget rectificatif : les mesures qui pourraient avoir un impact sur votre budget

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles