La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 744,44
    -69,95 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 156,99
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    30 323,34
    -188,37 (-0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1759
    -0,0067 (-0,56 %)
     
  • HANG SENG

    24 667,85
    -365,36 (-1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    40 494,50
    -613,64 (-1,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 221,45
    -11,84 (-0,96 %)
     
  • S&P 500

    4 471,23
    -9,47 (-0,21 %)
     

Une jeune fille de 15 ans violée en pleine mer devant des centaines de baigneurs inattentifs

·1 min de lecture

Un tel drame n'aurait jamais dû arriver. Dimanche 18 juillet, vers 15h30, une jeune fille de 15 ans joue au ballon avec des amis sur la plage de Bournemouth, au Royaume-Uni. Après un lancer un peu trop fort et mal réceptionné, la balle atterrit devant un jeune homme, de quelques années de plus à première vue. Ce dernier renvoie le ballon vers le groupe d'amis, et se met à parler à la jeune femme. Il lui déclare qu'il a 17 ans, et qu'il est originaire de Birmingham. Mais celui-ci ne compte pas s'arrêter là. Il entraîne alors la jeune adolescente plus profondément dans la mer et la viole, devant des centaines de baigneurs inattentifs.

Un appel à témoins lancé pour retrouver le violeur

Le jeune garçon est décrit comme possiblement d'origine pakistanaise, avec une peau bronzée. Il mesure entre 152cm et 170cm, avec une carrure assez mince mais musclée. Il est également souligné qu'il possède des cheveux courts et noirs. La BBC précise aussi qu'il portait un maillot de bain noir ou gris. L'inspecteur Wayne Seymour, en charge de l'enquête, a réclamé à quiconque était sur la plage ce jour-là d'éplucher les photos et vidéos réalisées.

"Je sais que la plage était très fréquentée le jour de l'incident, donc je lance un appel à tous ceux qui se trouvaient dans la région et qui ont peut-être été témoin de ce qui s'est passé, veuillez vous manifester", a-t-il confié. "Je tiens particulièrement à parler à quiconque reconnaît le garçon d'après (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Sidérant ! Des journalistes de France 2 frappés et pourchassés dans les rues de Marseille
Delphine Jubillar et sa “vie de Bidochon” : la réaction cinglante de l'avocat de son mari
Delphine Jubillar : cet alibi qui n'a pas été vérifié
Delphine Jubillar : cette voiture suspecte aperçue la nuit de sa disparition
Ambiance ! Les relayeuses bleues ne s'aiment pas... et ne s'en cachent pas

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles