La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 387,88
    -258,20 (-0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Jet d'œuf sur Emmanuel Macron : l'auteur hospitalisé en établissement pychiatrique

·1 min de lecture

L'homme qui a lancé un œuf sur Emmanuel Macron, lundi à Lyon, a été hospitalisé sous contrainte dans un établissement psychiatrique. 

L'étudiant de 19 ans qui a lancé lundi un œuf sur Emmanuel Macron dans les allées du Salon international de la restauration (Sirha) de Lyon (centre) a été hospitalisé sous contrainte dans un établissement psychiatrique, a annoncé mardi la justice. Placé en garde à vue immédiatement après les faits, le jeune homme "a fait l'objet hier (lundi), à la demande du parquet de Lyon, d'un examen psychiatrique qui a conclu à l’abolition de son discernement", indique le parquet dans un communiqué. Il a été admis dans un établissement psychiatrique de la ville.

Lundi matin, alors qu'Emmanuel Macron arpentait les allées du Sirha, un oeuf avait rebondi sur son épaule sans se casser.

La vidéo de l'incident :

L'auteur du jet, qui se trouvait à faible distance, avait été rapidement arrêté. "S'il a un truc à me dire, qu'il vienne", avait commenté le président de la République après avoir été touché par l'œuf. "J'irai le voir après. Allez le chercher", avait-il ajouté.

Le 8 juin, Emmanuel Macron avait été frappé au visage par un homme en marge d'un déplacement à Tain-L'Hermitage (Drôme, sud), provoquant une importante vague de protestations au sein de la classe politique.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles