Marchés français ouverture 3 h 51 min
  • Dow Jones

    29 823,92
    +185,32 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    12 355,11
    +156,41 (+1,28 %)
     
  • Nikkei 225

    26 791,48
    +3,94 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 554,71
    -12,97 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    15 394,11
    -94,02 (-0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    366,29
    -13,57 (-3,57 %)
     
  • S&P 500

    3 662,45
    +40,82 (+1,13 %)
     

"J'en ai marre du coronavirus", confie Gérald Darmanin mais "il faut s'attendre à des décisions difficiles" dans les jours à venir

franceinfo
·1 min de lecture

Quelque 14 620 contraventions ont été dressées pour non-respect du couvre-feu depuis sa mise en place le samedi 17 octobre, a annoncé sur France Inter mardi 27 octobre le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. "Ce que je constate, c'est que le couvre-feu est très bien respecté, a souligné le premier policier de France. À partir de 21 heures, nous n'avons plus le droit, de faire autre chose que sa vie professionnelle".

Il y a 12 000 policiers et gendarmes qui surveillent la moitié du territoire qui est pris dans ce couvre-feu et il n'y a eu que 14 000 PV, ce qui prouve bien que les Français respectent la consigne.

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur

à franceinfo

Le ministre de l'Intérieur comprend que les Français soient fatigués du coronavirus. "Personnellement, j'en ai marre du coronavirus", a-t-il confié. "On a envie d'embrasser ses parents sans pour autant risquer de leur donner une contamination. On a envie de pouvoir faire la fête, de sourire à son voisin, de retrouver une vie démocratique normale. Mais c'est un virus extrêmement violent, qui tue des milliers de personnes, qui contamine des gens très facilement, et qui tue les plus faibles d'entre nous. Et nous avons un devoir de solidarité", a-t-il insisté.

Quelques mois de patience et "on retrouvera la vie d'avant"

Gérald Darmanin a répondu au micro de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi