Marchés français ouverture 8 h 56 min
  • Dow Jones

    34 152,01
    +239,61 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    13 102,55
    -25,55 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,87 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0173
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    19 830,52
    -210,34 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    23 540,56
    -264,93 (-1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    569,15
    -2,76 (-0,48 %)
     
  • S&P 500

    4 305,20
    +8,06 (+0,19 %)
     

Jefferies annonce des transactions stratégiques pour simplifier ses opérations et continuer à se concentrer sur la construction du chef de file mondial des banques d'investissement indépendantes et à service complet

  • Proposition de création dérivée exonérée d'impôt aux actionnaires de Vitesse Energy en tant que nouvelle société cotée séparée

  • Accord de vente d'Idaho Timber pour 239 millions de dollars pour un bénéfice avant impôt estimé à 140 millions de dollars

  • Jefferies fusionnera avec ses deux sociétés déclarant auprès de la SEC dans une optique de simplicité et de réduction des coûts

  • La valeur comptable nette du portefeuille de Merchant Banking s'élevait à 1,6 milliard de dollars au 31 mai 2022; au pro forma pour ces transactions, la valeur comptable nette de l'actif corporel du portefeuille de Merchant Banking se situerait sous un milliard de dollars1

NEW YORK, July 20, 2022--(BUSINESS WIRE)--Jefferies Financial Group Inc. (NYSE: JEF) annonce aujourd'hui que, conformément à sa stratégie fondamentale à long terme visant à prioriser la construction de ses activités de banque d'investissement et de marchés de capitaux, et à réduire la taille de son portefeuille Merchant Banking, Jefferies projette de céder à ses actionnaires sa participation dans Vitesse Energy avant la fin de 2022. Cette scission impliquera la formation d'une nouvelle entité autonome, Vitesse Energy, Inc., qui sera à terme une société cotée au New York Stock Exchange. Jefferies anticipe que ses intérêts dans Vitesse Energy, Inc. seront distribués, exonérés d'impôt, sur une base pro rata à tous les actionnaires. Au 31 mai 2022, Vitesse avait une valeur comptable nette et une valeur comptable nette d'actif corporel de 427 millions de dollars2.

En plus de la création dérivée de Vitesse, Jefferies a décidé de vendre Idaho Timber en deux transactions pour un prix de vente combiné de 239 millions de dollars, et un bénéfice avant impôt estimé à 140 millions de dollars. Ces transactions devraient être terminées en août.

Au 31 mai 2022, la valeur comptable nette de notre portefeuille Merchant Banking s'élevait à 1,6 milliard de dollars et, pro forma pour la création dérivée de Vitesse Energy et la vente d'Idaho Timber, la valeur comptable nette de l'actif corporel de notre portefeuille Merchant Banking se serait située sous un milliard de dollars1. À l'heure actuelle, Linkem réalise la fusion de ses opérations de détail dans Tiscali. La clôture de cette fusion fournira à Linkem une flexibilité supplémentaire pour continuer la maximisation de valeur, en conformité avec notre stratégie de réduction de notre portefeuille Merchant Banking. Nous prévoyons également que HomeFed générera des liquidités sur les 18 prochains mois pour un certain nombre de ses actifs.

En outre, Jefferies projette de rationaliser et simplifier sa structure d'entreprise en fusionnant Jefferies Group LLC (Jefferies Group) dans Jefferies Financial Group Inc. (Jefferies Financial Group) d'ici la fin de l'exercice 2022. Entre autres choses, cette fusion éliminera la nécessité d'avoir deux ensembles de formulaires 10-Q, formulaires 10-K, et autres procédures duplicatives chez Jefferies. Jefferies Financial Group assumera dès lors les obligations de remboursement de Jefferies Group. Il est important de noter que, en conjonction avec la réduction poursuivie du portefeuille Merchant Banking de Jefferies en raison de la création dérivée planifiée de Vitesse et la vente d'Idaho Timber, nous ne séparerons plus en 2023 nos investissements Merchant Banking comme un segment distinct à des fins de déclaration.

En connexion avec la consolidation planifiée de l'entreprise, Teri Gendron, notre directrice financière, et John Dalton, notre contrôleur et directeur de la comptabilité, ont décidé qu'ils resteront chez Jefferies durant toute la première moitié de 2023, après quoi ils se consacreront à d'autres projets en dehors de Jefferies. Une fois la fusion d'entité terminée, Matt Larson, actuel directeur financier de Jefferies Group, et Teri seront co-directeurs financiers de Jefferies Financial Group. Matt deviendra notre directeur financier après le départ de Teri en 2023.

Rich Handler, CEO de Jefferies, et Brian Friedman, président de Jefferies, déclarent: "L'annonce d'aujourd'hui constitue un nouveau jalon dans notre plan à long terme de centrer Jefferies sur ses activités clés: la banque d'investissement et les marchés de capitaux. Durant ces dix dernières années, nous avons combiné Leucadia National Corporation (Leucadia) et Jefferies Group, pour devenir finalement Jefferies Financial Group, réalisant ainsi des avancées majeures. Comme nous l'avons clairement annoncé à nos diverses parties prenantes, notre objectif était d'optimiser la création de valeur issue du portefeuille Merchant Banking, tout en continuant à construire Jefferies. En restant patients et alertes dans nos efforts de monétisation de notre portefeuille Merchant Banking, nous avons réussi à générer un bénéfice avant impôt de 1,8 milliard de dollars au 31 mai 2022, et 1,9 milliard de dollars3 en prenant en compte la vente d'Idaho Timber. De même, au cours de la décennie écoulée, nous avons converti le report de la perte d'exploitation nette de 3,7 milliards de dollars acquise durant les années Leucadia en de substantielles économies d'impôt en espèces; et généré un rendement aux actionnaires de 5,6 milliards de dollars au 31 mai 2022 et 6,0 milliards de dollars4 en incluant la création dérivée de Vitesse, sous la forme de 1,3 milliard de dollars en dividendes en espèces, 878 millions de dollars4 en distributions en nature, et 3,8 milliards de dollars via nos rachats d'actions.

"Ce rendement de 6,0 milliards de dollars4 pour nos actionnaires représente 60% de la valeur comptable combinée de 10,0 milliards de dollars et environ 80% de la valeur comptable d'actif corporel combinée de 7,2 milliards de dollars5 au moment du regroupement Jefferies Group/Leucadia. Notre valeur comptable au 31 mai 2022 s'élevait à 10,3 milliards de dollars et, au pro forma pour toutes les ventes d'actifs (y compris Idaho Timber), la trésorerie et les dividendes en nature (y compris la création dérivée de Vitesse), notre valeur comptable d'actif corporel aurait été au 31 mai 2022 de 8,1 milliards de dollars6. Les actions en circulation de Jefferies ont été diminuées de plus de 35%, passant de 364 millions au moment du regroupement Jefferies Group/Leucadia à 232 millions aujourd'hui, et le nombre d'actions entièrement diluées a été réduit de plus de 30%, passant de 390 millions actions7 à 260 millions7 aujourd'hui.

"Avant toute chose, Jefferies Group, qui était un solide acteur niche de Wall Street en 2012, avec des revenus nets de 3,1 milliards de dollars, un bénéfice net attribuable à Jefferies Group de 282 millions de dollars, et un effectif total de 3 804 collaborateurs, est devenu une des plus grandes banques d'investissement au monde avec, sur la base de ces douze derniers mois, des revenus nets de 6,0 milliards de dollars, un bénéfice net attribuable à Jefferies Group de 1,3 milliard de dollars, et un effectif total de 4 825 collaborateurs.

"Nous sommes incroyablement fiers de toute notre équipe mondiale et, bien que le contexte actuel du marché présente incontestablement des défis à court terme, nous ne saurions être plus enthousiastes quant à la capacité de Jefferies à continuer à grandir et à répondre au mieux aux attentes de notre clientèle formidablement solidaire et fidèle. Les annonces d'aujourd'hui nous permettrons de continuer à nous concentrer sur nos priorités et à servir au mieux l'intégralité des parties prenantes.

"Bien que nous soyons très heureux d'avoir atteint le stade où la taille de notre portefeuille Merchant Banking nous permet d'intégrer nos entités juridiques, nous sommes déçues de voir partir Mme Gendron et M. Dalton. Bien que les portes de Jefferies leur restent ouvertes, ils ont tous deux indiqué vouloir occuper des postes plus compatibles avec leur expérience et expertise. Depuis son arrivée chez Jefferies en septembre 2014, Mme Gendron a excellé dans ses fonctions, en nous guidant dans la multitude facettes de notre transformation, en optimisant nos publications et rapports, en contribuant au renforcement de nos contrôles internes et bilans financiers, en prenant la tête du personnel de Jefferies Financial Group, et en soutenant l'équipe financière de Jefferies Group, notamment lorsqu'elle a occupé le poste de directrice financière de Jefferies Group après la disparition de Peg Broadbent en raison de la COVID-19. De même, M. Dalton, qui nous a rejoint en 2015, a dépassé toutes nos attentes par son expertise, son professionnalisme exemplaire, son souci inégalé du détail, et sa volonté de maîtriser chacune des tâches qui lui ont été confiées. Nous sommes particulièrement reconnaissants envers Teri et John, qui resteront à leur poste durant la fusion et la transition afin de garantir la réussite de Matt Larson en tant que directeur financier.

"En ce qui concerne Vitesse, nous travaillons au côté de Bob Gerrity et Brian Cree depuis 2013. Durant cette période, ils ont prouvé être de brillants experts stratégiques qui ont su développer et diversifier les intérêts hors exploitation de Vitesse dans les puits de pétrole et de gaz naturel, principalement dans la formation de Bakken. Nous croyons en l'activité de Vitesse et estimons que scinder Vitesse au profit des actionnaires de Jefferies libérera à terme la valeur fondamentale de Vitesse. Nous nous réjouissons à la perspective d'être des actionnaires directs et pertinents de Vitesse et de tirer parti de sa réussite renouvelée.

"Enfin, nous rappelons que Ted Ellis, CEO d'Idaho Timber, est un partenaire d'exception de Jefferies depuis 2005. Durant ces dix-sept années, Idaho Timber a contribué sans relâche au revenu net de Jefferies, et ces deux dernières années, Idaho Timber a généré une performance record. Toutefois, à l'heure où Jefferies se concentre encore plus intensément sur les activités de services financiers, nous avons décidé que le moment est venu de vendre notre activité de transformation du bois. Nous remercions Ted et tous ses talentueux collaborateurs chez Idaho Timber pour tout ce qu'ils ont accompli. Ted est une personne remarquable, avec une compétence, une correction et une compassion irréprochables."

Jefferies LLC a agi en qualité de conseiller financier auprès de Jefferies Financial Group Inc. en rapport avec la fusion, la société dérivée Vitesse Energy et la vente d'Idaho Timber.

Jefferies (NYSE: JEF) est la plus grande banque d'investissement mondiale tous services indépendante ayant son siège aux États-Unis. Au service de ses clients depuis 60 ans, Jefferies est un chef de file qui met à la disposition des investisseurs, des entreprises et des gouvernements ses connaissances du marché, son expertise et ses capacités d'exécution. Notre société propose une gamme complète de services de banque d'investissement, de conseil, de vente, de négociation, de recherche et de gestion patrimoniale couvrant l'intégralité des produits en Amérique, en Europe et en Asie. La division Leucadia Asset Management de Jefferies est une plateforme de gestion des actifs alternative en pleine croissance.

Le présent communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs" au sens des règles refuge du Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les énoncés prospectifs se basent sur des points de vue actuels et comprennent des déclarations relatives à notre avenir et des déclarations qui ne sont pas des faits passés. Ces énoncés prospectifs sont généralement précédés par des termes tels que "s'attendre à", "avoir l'intention de", les conjugaisons au futur et au conditionnel, ou d'autres expressions similaires. Les énoncés prospectifs peuvent contenir des attentes relatives aux revenus, bénéfices, opérations et autres résultats, et peuvent inclure des déclarations sur la performance, les plans et les objectifs futurs. Les énoncés prospectifs peuvent également inclure des déclarations concernant nos stratégies de développement futur de nos activités et produits. Les énoncés prospectifs représentent uniquement nos points de vue sur des événements futurs, dont un grand nombre sont incertains par nature. Il est possible que les résultats réels diffèrent, possiblement de manière significative, des résultats anticipés indiqués dans ces énoncés prospectifs. Des informations relatives aux facteurs importants, y compris les facteurs de risque susceptibles de provoquer un écart, possiblement significatif, entre les résultats réels et ceux contenus dans nos énoncés prospectifs, sont disponibles dans les rapports que nous déposons auprès de la SEC. Le lecteur est invité à lire et interpréter ces énoncés prospectifs en conjonction avec les rapports que nous déposons auprès de la SEC. Nous rejetons toute obligation de mise à jour ou de révision des énoncés prospectifs pour refléter des circonstances ultérieures.

La performance passée n'est pas nécessaire une indication de résultats futurs. Différents types d'investissements impliquent différents niveaux de risque. Dès lors, le lecteur ne doit pas présumer que la performance future d'un investissement donné ou d'une stratégie d'investissement spécifique sera rentable ou égal(e) aux niveaux de performance indiqués.

Rapprochements non PCGR

Les tableaux suivants rapprochent nos mesures non PCGR avec leurs mesures PCGR respectives aux États-Unis. La direction estime que ces mesures non PCGR sont utiles pour permettre aux investisseurs de voir leurs résultats par le prisme de la direction, pour assurer une comparaison entre diverses périodes historiques et pour comprendre l'impact attendu de transactions anticipées. Ces mesures ne doivent pas être considérées comme un substitut ou comme étant supérieures aux mesures préparées en conformité avec les PCGR américains.

1) Rapprochement de la valeur comptable pro forma de l'actif corporel Merchant Banking

Le tableau ci-dessous rapproche notre valeur comptable Merchant Banking au 31 mai 2022 avec la valeur comptable pro forma de l'actif corporel Merchant Banking au 31 mai 2022 (en millions):

31 mai 2022

Valeur comptable de Merchant Banking (PCGR)

$

1 559

Moins: valeur comptable Vitesse en raison de la création dérivée

(427)

Moins: valeur comptable Idaho Timber en raison de la vente

(122)

Moins: goodwill et actif incorporel Merchant Banking

(45)

Valeur comptable pro forma Merchant Banking (non PCGR)

$

965

2) Rapprochement de la valeur comptable de l'actif corporel de Vitesse

Le tableau ci-dessous rapproche la valeur comptable de Vitesse au 31 mai 2022 avec la valeur comptable de l'actif corporel de Vitesse au 31 mai 2022 (en millions):

31 mai 2022

Valeur comptable de Vitesse (PCGR)

$

427

Moins: goodwill et actifs incorporels de Vitesse

-

Valeur comptable de l'actif corporel de Vitesse (non PCGR)

$

427

3) Rapprochement du bénéfice avant impôt des ventes Merchant Banking

Le tableau ci-dessous rapproche le bénéfice avant impôt sur les ventes de Merchant Banking avec le bénéfice avant impôt pro forma sur les ventes de Merchant Banking incluant la vente estimée d'Idaho Timber (en millions):

Bénéfice avant impôt sur les ventes de Merchant Banking

Bénéfice avant impôt sur les ventes Merchant Banking du 1er mars 2013 au 31 mai 2022 (PCGR)

$

1 759

Estimation du bénéfice avant impôt sur la vente d'Idaho Timber

140

Bénéfice avant impôt pro forma sur les ventes Merchant Banking (non PCGR)

$

1 899

4) Rapprochement du rendement des actionnaires

Le tableau ci-dessous rapproche le total du rendement des actionnaires avec le rendement des actionnaires pro forma incluant la création dérivée annoncée de Vitesse (en millions):

1er mars 2013 - 31 mai 2022

Dividendes en espèces

Distributions en nature

Rachats d'actions

Rendement total

Rendement total (PCGR)

$

1 313

$

451

$

3 802

$

5 567

Valeur comptable de Vitesse au 31 mai 2022 en tant qu'estimation de la distribution en nature

-

427

-

427

Rendement total pro forma incluant la création dérivée annoncée de Vitesse (non PCGR)

$

1 313

$

878

$

3 802

$

5 993

5) Rapprochement de la valeur comptable de l'actif corporel

Le tableau ci-dessous rapproche notre valeur comptable au 31 mars 2013 avec la valeur comptable de l'actif corporel au 31 mars 2013 (en millions):

31 mars 2013

Valeur comptable de Jefferies Financial Group (PCGR)

$

10 042

Moins: goodwill et actif incorporel

(2 826)

Valeur comptable de l'actif corporel de Jefferies Financial Group (non PCGR)

$

7 215

6) Rapprochement de la valeur comptable de l'actif corporel pro forma

Le tableau ci-dessous rapproche la valeur comptable avec la valeur comptable de l'actif corporel pro forma incluant la création dérivée annoncée de Vitesse et la vente d'Idaho Timber (en millions):

31 mai 2022

Valeur comptable de Jefferies Financial Group (PCGR)

$

10 300

Moins: valeur comptable de Vitesse au 31 mai 2022 en raison de la création dérivée

(427)

Estimation du gain sur la vente d'Idaho Timber, net d'impôt

105

Moins: goodwill et actif incorporel

(1 885)

Valeur comptable de l'actif corporel pro forma de Jefferies Financial Group (non PCGR)

$

8 093

7) Rapprochement des actions en circulation entièrement diluées

Le tableau ci-dessous rapproche les actions en circulation avec les actions en circulation entièrement diluées (en millions):

31 mai 2022

31 mars 2013

Actions en circulation (PCGR)

232

364

Unités d'actions assujetties à des restrictions

17

15

Options sur actions

5

3

Actions privilégiées convertibles rachetables

4

4

Warrants

-

4

Autres

1

1

Actions en circulation entièrement diluées (non PCGR) (A)

260

390

(A) Les actions en circulation entièrement diluées incluent les unités d'actions assujetties à des restrictions acquises et non acquises, ainsi que le nombre cible d'unités d'actions assujetties à des restrictions émettables dans le cadre des régimes de rémunération des hauts dirigeants. Les actions en circulation entièrement diluées incluent également les options sur actions, les warrants et les actions ordinaires émises sur la base de la conversion de nos actions privilégiées convertibles rachetables en actions ordinaires.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220717005059/fr/

Contacts

Laura Ulbrandt DiPierro
Jefferies Financial Group Inc.
Tél. (212) 460-1977

Jonathan Freedman
Jefferies Group LLC
Tél. (212) 284-2556

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles