La bourse est fermée

Jeff Bezos, Mark Zuckerberg… l’incroyable enrichissement des milliardaires depuis mars

Alors que le chômage s'est envolé aux États-Unis ces derniers temps, le rebond spectaculaire de Wall Street depuis le creux de mars a enrichi les milliardaires américains de... 434 milliards de dollars !

Les milliardaires américains ne connaissent pas la crise. Grâce au phénoménal - et inespéré - rebond de Wall Street des derniers mois, ils continuent de s'enrichir. Et ce, pendant que la pandémie de Covid-19 continue de faire d'innombrables victimes et détruit des dizaines de millions d'emplois aux États-Unis, selon des données compilées par deux centres de réflexion. Entre le 18 mars et le 19 mai, les 600 ultra riches américains ont ainsi vu leur fortune augmenter de 434 milliards de dollars, soit une hausse de près de 15% en deux mois, selon ces données publiées par le magazine Forbes jeudi.

Les mesures de confinement de la population, la fermeture des restaurants et des magasins ont fait bondir les achats en ligne et le besoin de rester connecté via les réseaux sociaux. Ce qui a fait grimper en Bourse la valeur des titres d'Amazon, de Facebook et des entreprises high-tech en général. Entre mars et mai, la fortune de Jeff Bezos (Amazon) a augmenté de plus de 30%, et celle de Mark Zuckerberg, patron de Facebook, de plus de 46%, selon ce rapport d'Americans for Tax Fairness et de l'Institute for Policy Studies Program for Inequality, qui ont compilé les données de Forbes.

Depuis le 16 mars, début des premières mesures de confinement aux États-Unis, la valeur du titre Facebook a bondi de près de 60%, celle d'Amazon a augmenté de 45%, celle de Netflix de 46%, celle d'Apple de 31%. Et cela ne semble pas s'arrêter puisque les titres Amazon et Facebook ont atteint cette semaine leur plus haut historique.

À l'inverse, les milliardaires du secteur des voyages, de l'hôtellerie ou de la vente au détail ont vu leur fortune fondre au cours de cette même période, ces secteurs étant directement affectés par les mesures drastiques pour endiguer le coronavirus.

Retrouvez cet article sur Capital

Ce contenu peut également vous intéresser :

De nombreux Américains ont utilisé le chèque coronavirus pour acheter des actions
Essai Mini Cooper SE : notre avis sur la Mini 100% électrique
C’est confirmé : le Royaume-Uni impose une quatorzaine aux voyageurs en provenance de l’étranger
Immobilier : ventes, prix… où va le marché à l’heure du déconfinement ?
Un restaurant gagne en justice contre AXA, qui avait refusé d’indemniser ses pertes