La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -2,20 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    30 177,43
    +1 202,16 (+4,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -0,32 (-0,61 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -137,37 (-0,99 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,12 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +76,96 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3590
    -0,0101 (-0,74 %)
     

Jean-Pierre Mustier annonce son départ d'UniCredit à la fin de son mandat, en avril

·1 min de lecture
JEAN-PIERRE MUSTIER ANNONCE SON DÉPART D'UNICREDIT À LA FIN DE SON MANDAT, EN AVRIL

MILAN (Reuters) - La banque italienne UniCredit a annoncé lundi que son administrateur délégué, le Français Jean-Pierre Mustier, partirait à la fin de son mandat, en avril prochain.

Dans un communiqué, le patron de la banque italienne explique qu'il est devenu "évident ces derniers mois que la stratégie 'Team 23' et ses piliers centraux ne correspondent plus à la réflexion actuelle du conseil d'administration".

"J'ai donc décidé de quitter le groupe à la fin de mon mandat, en avril 2021, pour permettre au nouveau conseil d'élaborer une nouvelle stratégie", ajoute-t-il.

Le président désigné d'UniCredit, Pier Carlo Padoan, et le conseil d'administration vont s'employer pour lui trouver un successeur, en interne ou à l'extérieur de la banque, précise un communiqué de l'établissement.

L'annonce du départ de Mustier met un terme à des rumeurs sur la gouvernance de la banque italienne, qui a perdu près de 5% lundi à la Bourse de Milan au lendemain de discussions informelles au sein du conseil d'administration.

Trois sources au fait de ces discussions ont fait état dimanche de divergences croissantes entre le dirigeant français, arrivé en 2016, et le conseil d'administration sur la stratégie de la banque.

Les tensions entre Jean-Pierre Mustier et le conseil se concentrent, selon ces sources, sur une éventuelle offre sur Monte dei Paschi di Siena et sur un projet de scission des actifs italiens et étrangers d'UniCredit.

(Valentina Za; version française Claude Chendjou et Henri-Pierre André)