La bourse ferme dans 7 h 26 min
  • CAC 40

    6 283,85
    +16,46 (+0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 956,94
    +10,88 (+0,28 %)
     
  • Dow Jones

    34 269,16
    -473,66 (-1,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2136
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 834,10
    -2,00 (-0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    47 103,18
    +879,44 (+1,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 550,01
    +1 307,33 (+538,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,89
    +0,61 (+0,93 %)
     
  • DAX

    15 169,39
    +49,64 (+0,33 %)
     
  • FTSE 100

    6 997,67
    +49,68 (+0,72 %)
     
  • Nasdaq

    13 389,43
    -12,43 (-0,09 %)
     
  • S&P 500

    4 152,10
    -36,33 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 147,51
    -461,08 (-1,61 %)
     
  • HANG SENG

    28 198,79
    +184,98 (+0,66 %)
     
  • GBP/USD

    1,4133
    -0,0011 (-0,08 %)
     

Jean-Louis Aubert : ce jour où il a été enfermé dans un placard puis oublié

·1 min de lecture

L’année 2020 aura été rythmée telle des montagnes russes pour Jean-Louis Aubert. Le chanteur du groupe culte Téléphone a en effet décidé de pallier la fermeture des salles de spectacle en devenant un cyber-troubadour comme il aime désormais se décrire. En effet, ses fans ont pu le découvrir sous un jour plus spontané à travers les live qu’il a organisés tout au long du confinement : "J’ai commencé parce que ma tournée des Zénith s’était arrêtée net. J’étais toujours dans l’énergie, le combat, je refusais ma solitude à la maison. Je suis parti sur Internet, j’ai posé mon smartphone devant moi et j’ai réalisé un fantasme en devenant cyber-troubadour. Les retours des gens sont incroyables : 'Vous êtes sur ma table en formica à l’heure du repas et vous rythmez mes jours'", avait-il confié dans les colonnes du Parisien.

Malgré cet enthousiasme, Jean-Louis Aubert a dû faire face à des soucis de santé… Le 22 janvier, il a révélé avoir subi une opération à coeur ouvert en juillet 2020. Un été qui a donc ajouté un peu plus de lourdeur à son angoisse déclenchée par le confinement : celle de se retrouver seul. Comme chez beaucoup d'artistes, la peine lui inspire les plus belles œuvres… C’est face à cette angoisse que Jean-Louis Aubert a décidé de démarrer ses concerts en streaming, a-t-il révélé auprès de nos confrères du Parisien, dimanche 11 avril 2021. "Je crois que c’est un truc d’enfance. Lié à la peur de l’enfermement. J’ai eu des grandes peurs, quand on me laissait seul", a-t-il expliqué. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite