La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 440,01
    +285,72 (+0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Jean-François Rial (Voyageurs du Monde): "Remettre du beau dans Paris"

·2 min de lecture

Le PDG de Voyageurs du Monde, Jean-François Rial, vient d'être nommé président de l'Office du tourisme de Paris. Son plan de bataille, pour la capitale comme pour son entreprise, est prêt. Rencontre.

Les mauvaises langues vont interpréter cette nomination comme le débauchage d'un proche d' par l'ambitieuse à moins d'un an de la présidentielle. Conjectures d'emblée réfutées par l'intéressé: "Je suis un agitateur d'idées, au service du tourisme, du développement de Paris et profondément concerné par l'écologie", affirme Jean-François Rial. Le PDG de Voyageurs du Monde a été désigné le 24 mars président de l'Office du tourisme et des congrès de Paris, une structure qui dépend de la mairie de Paris. Cet entrepreneur à la fibre sociale et écolo, à la tête d'une des entreprises les plus admirées du secteur du tourisme, était le candidat idéal pour cette fonction bénévole, habituellement dévolue à des élus parisiens comme les organismes de HLM et les sociétés d'économie mixte.

Rial est bien placé pour connaître les difficultés du tourisme dans la capitale, même si son métier consiste plutôt à expédier des milliers de Français en vacances à l'étranger via des marques telles que Terres d'Aventure et Nomade. Mais c'est aussi son point fort: personne ne sait mieux que lui pourquoi un touriste américain va préférer Rome, Londres ou Paris. "Le tourisme à Paris ne peut se développer sans l'appui de la maire et la collaboration d'acteurs tels que la région Ile-de-France, le Grand Paris, les ministères du Tourisme et de la Culture, la préfecture de police… entre autres." Sur des dossiers tels que la réouverture des musées, des sites et restaurants, l'échéance des JO 2024, les transports urbains et les liaisons vers les aéroports, le sauvetage du tourisme d'affaires, pour ne citer que les plus lourds, la coopération est un impératif.

Il va lui falloir déployer des tonnes de diplomatie, même si la période est propice aux polémiques tel l'actuel déferlement en ligne sur le thème de la propreté à Paris sous le mot-clé #saccageParis. Ça tombe bien! Avant même ce bad buzz qu'il qualifie de "procès en sorc[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi