La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 094,47
    -170,77 (-1,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Jean-François Fiorina, directeur de l’Ipag, est décédé

F. Henry/Réa pour Challenges

Jean-François Fiorina avait été directeur général adjoint de Grenoble EM 2012 à 2022. Féru de géopolitique, il avait notamment co-fondé le Festival de géopolitique de Grenoble.

Jean-François Fiorina, directeur général de l’Ipag Business school depuis deux mois, est décédé brutalement ce mercredi 16 novembre, alors qu’il était en visite sur le site niçois de l’école, emporté par une crise cardiaque. Âgé de 58 ans, Jean-François Fiorina était très connu dans le milieu des écoles de commerce, auxquelles il a consacré une grande partie de sa carrière, depuis son entrée à l’ESC Amiens en 1996-1997 comme directeur du programme grande école et des relations internationales. Mais c’est son passage à Grenoble École de management, long de 22 ans, qui a véritablement marqué son parcours professionnel. Directeur de la grande école, puis DGA du groupe, il avait quitté GEM durant l’été 2022, après une dernière année conflictuelle avec le directeur général d’alors, Loïck Roche, et des problèmes de gouvernance qui ont abouti à leur démission concomitante et à la nomination d’une nouvelle directrice générale.

Dans une interview au blog Headway Advisory, Jean-François Fiorina avait expliqué les raisons de son départ en ces termes: "Grenoble EM a lancé une nouvelle organisation que je n’ai pas trouvé pertinente. Au-delà de ces réserves, même si mes missions restaient identiques, le directeur général de l’époque a supprimé mon statut de directeur général adjoint. J’ai demandé à rencontrer l’actionnaire qui a confirmé cette décision. Jouissant d’un certain crédit à l’extérieur, j’ai alors reçu diverses sollicitations. J’ai pensé que c’était le moment de partir pour moi, sachant que je ne voulais pas que ce soit à un poste similaire dans une école concurrente, ni un poste de gestionnaire. […] J’ai passé 22 ans à GEM et je la quitte sans acrimonie ni colère pour un beau challenge."

Président de la banque de concours Passerelle

Il avait débuté sa carrière en 1989 comme chargé de clientèle PME/PMI à la Bred (groupe Banque Populaire). Il devient ensuite consultant à l’international chez Alain Simon Consultants (Groupe Philéas), de 1990 à 1996. À la même période, il[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi