La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 241,82
    -725,57 (-2,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Jean Castex répond aux commerçantes qui lui ont envoyé des culottes

·1 min de lecture
Jean Castex a reçu des dizaines de petites culottes de la part de gérantes de boutiques de lingerie, qui voulaient avoir des réponses sur le déconfinement.

Le Premier ministre a envoyé une lettre aux commerçantes en lingerie qui lui avaient envoyé des dessous il y a trois semaines, relaie France Bleu Bourgogne.

Le collectif Action Culottée a touché Jean Castex. Mi-avril, 200 boutiques de lingerie indépendantes s'étaient rassemblées pour alerter le Premier ministre sur leur situation. Comment ? En lui envoyant des petites culottes par La Poste. Matignon en a reçu des dizaines ! Les commerçantes qui ont participé à l'opération ont reçu une réponse écrite cette semaine, relaie le site de France Bleu Bourgogne. Annabelle Piquet, gérante de la boutique Un Temps Pour Elle à Dijon, a répondu au Premier ministre dans une vidéo tout en humour.

Dans sa vidéo YouTube, la commerçante dijonnaise lit rapidement la missive de Matignon, qui rappelle que toutes les boutiques pourront rouvrir en respectant une jauge à partir du 19 mai. Quand Action Culottée a décidé d'écrire au Premier ministre, cette décision n'avait pas encore été prise et les perspectives de déconfinement étaient incertaines.

Action Culottée n'a pas dit son dernier mot

« Dans ce contexte, j'ai transmis votre correspondance à Monsieur Alain Griset [ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises] », indique également le courrier. Ce à quoi Annabelle Piquet répond par une plaisanterie : « Oh bah non, il va falloir que je lui envoie une culotte à lui aussi. »

À LIRE AUSSIDéconfinement : quel temps pour la réouverture des terrasses ?

Si elles vont pouvoir rouvrir bientôt, les commerçantes du collectif Action Culottée n'ont pas dit leur dernier mot et ont bien l'intention d'agir pour défendre leur cause.

Mais [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles